Temps de lecture estimé : 2 minutes

Quinze multicoques ont participé à la première édition du Caribbean Multihull Challenge pour trois jours de régate au départ de Simpson Bay.

Fujin, le Bieker 53 de Greg Slyngstad a dominé la classe A, à l’occasion du Caribbean Multihull Challenge, soit trois jours de régates entre vendredi et dimanche.

Dans la classe B, le catamaran Arawak a remporté trois victoires en arrivant premier trois jours de suite. Son principal concurrent dans cette classe a été Tryst, de Bernard “Happie” Stoutenbeek, un catamaran qui a célébré son cinquantième anniversaire sur le podium, en recevant le prix “Style and Grace”.

Stephen Glyn Bourne, le skipper du trimaran Ineffable, un Rapido 60 originaire de Hong Kong, a reçu le prix du bateau le plus rapide. Comme l’a souligné Robbie Ferron, le directeur du Caribbean Multihull Challenge, l’objectif de cette régate était d’être ouverte à toutes les catégories de multicoques, pas seulement les plus rapides, et notamment les catamarans de charter. C’est ainsi que l’on a vu la participation de Kidz at Sea et Seaduction, du chantier sud-africain Robertson & Caine ; Hey Jude, un Lagoon 410 et Primula, Belize 43 de Fountaine Pajot.

La fête faisait aussi partie de la régate, comme on a pu le constater samedi au Buccaneer’s Beach Bar, où une série de jeux de plage et un barbecue ont permis à tous les marins de se retrouver très joyeusement. Les organisateurs ont clos l’événement en annonçant les dates de la prochaine édition du Caribbean Multihull Challenge : du 14 au 16 février 2020

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.