Temps de lecture estimé : 2 minutes

Quinze multicoques ont participé à la première édition du Caribbean Multihull Challenge pour trois jours de régate au départ de Simpson Bay.

Fujin, le Bieker 53 de Greg Slyngstad a dominé la classe A, à l’occasion du Caribbean Multihull Challenge, soit trois jours de régates entre vendredi et dimanche.

Dans la classe B, le catamaran Arawak a remporté trois victoires en arrivant premier trois jours de suite. Son principal concurrent dans cette classe a été Tryst, de Bernard « Happie » Stoutenbeek, un catamaran qui a célébré son cinquantième anniversaire sur le podium, en recevant le prix « Style and Grace ».

Stephen Glyn Bourne, le skipper du trimaran Ineffable, un Rapido 60 originaire de Hong Kong, a reçu le prix du bateau le plus rapide. Comme l’a souligné Robbie Ferron, le directeur du Caribbean Multihull Challenge, l’objectif de cette régate était d’être ouverte à toutes les catégories de multicoques, pas seulement les plus rapides, et notamment les catamarans de charter. C’est ainsi que l’on a vu la participation de Kidz at Sea et Seaduction, du chantier sud-africain Robertson & Caine ; Hey Jude, un Lagoon 410 et Primula, Belize 43 de Fountaine Pajot.

La fête faisait aussi partie de la régate, comme on a pu le constater samedi au Buccaneer’s Beach Bar, où une série de jeux de plage et un barbecue ont permis à tous les marins de se retrouver très joyeusement. Les organisateurs ont clos l’événement en annonçant les dates de la prochaine édition du Caribbean Multihull Challenge : du 14 au 16 février 2020

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.