Temps de lecture estimé : 3 minutes

Comme vous le savez, la Collectivité et sa Caisse Territoriale des Œuvres Scolaires sont touchées depuis le 30 janvier dernier par une grève illimitée initiée par le syndicat UTC-UGTG portant sur une vingtaine de revendications.

Malgré les discussions, les négociations, les tentatives de médiation pour essayer de sortir de ce conflit, la grève n’a toujours pas été levée. Le président Gibbs a souhaité faire un point de situation ce jour (cf la Vidéo sur la page Facebook de la Collectivité « Collectivité de Saint-Martin Our News » (FR et AN)) pour expliquer à la population le point de blocage. Je vous invite à visualiser et à relayer cette vidéo.

En effet, malgré les efforts de médiation du Président et de ses élus et de la Direction des Ressources Humaines qui travaillent sans relâche depuis un mois pour répondre aux revendications et réorganiser en profondeur l’administration, malgré une écoute de tous les instants et une réelle tolérance envers les grévistes qui occupent la collectivité depuis plusieurs semaines, la situation reste tendue.

Le représentant syndical refuse la présence de madame la vice-présidente madame Pétrus à la table des négociations. Cette situation est d’autant plus préjudiciable que la Collectivité venait de répondre à la proposition de sortie de conflit du Syndicat par un protocole écrit qui aurait dû être discuté aujourd’hui, lors de la réunion programmée à 14h, et qui surtout, ouvrait la porte à une possible sortie de crise. Ce protocole répond favorablement à la quasi-totalité des revendications soulevées, sauf le point de revendication n°1 auquel la collectivité et la CTOS ne peuvent répondre favorablement pour des raisons budgétaires ce qui a été expliqué à plusieurs reprises.

Malheureusement, l’attitude irrespectueuse du représentant de ce syndicat a empêché toute entame de négociation sur ce nouveau protocole. La réunion a été interrompue.

Par son intervention filmée, le président a voulu rappeler la place de Madame Annick Pétrus, élue de la République, qui a toute sa légitimité pour siéger à la table des négociations et qui s’investit aux côtés du président et de ses collègues depuis le début du conflit pour trouver des solutions.

Le Président appelle le syndicat à revoir sa position et reste bien sûr ouvert à la reprise des discussions avec tous ses élus à la table pour discuter les points du protocoles de sortie de conflit et acter la fin de cette grève.

Parenthèse sur les retenues sur salaire : Une note de service a été diffusée aux agents hier pour les informer de la règlementation en vigueur concernant les retenues sur salaire. Cette note a pour objectif principal de les informer sur leurs droits et devoirs et de les inviter à renseigner l’administration sur leur situation (gréviste ou non gréviste). Un service non fait ne peut être rémunéré.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.