Temps de lecture estimé : 2 minutes

En collaboration avec la Collectivité de Saint-Martin, Gwad’Air entreprend cette année une étude de la qualité de l’air sur l’île.

Deux campagnes de mesures seront menées à Marigot et Quartier d’Orléans durant deux mois.Ces mesures permettront de déterminer l’exposition de la population à lapollution atmosphérique.

À Petit-Bourg, Guadeloupe, le 29/04/2019 : Gwad’Air, l’observatoire régional de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe, est agréé par le Ministère de l’Environnement pour la mesure quotidienne des polluants atmosphériques règlementés. Depuis le 01/01/2017, Saint-Martin fait partie de la zone régionale de surveillance de l’Observatoire.

Dans ce cadre, Gwad’Air lance une évaluation de la qualité de l’air sur l’île, en déployant sa station de mesure mobile à partir du lundi 29 avril 2019, au stade Vanterpool, à Marigot puisà l’école Omer ARRONDELL, à Quartier d’Orléans.

Conformément à la réglementation en vigueur, les polluants mesurés comprendront lesparticules fines PM10, les Oxydes d’azote (NOx), le Dioxyde de soufre (SO2), l’ozone (O3) et le monoxyde de carbone (CO). Cette étude permettra d’évaluer la pollution atmosphérique générée par les activités humaines telles que le trafic automobile et les activités industrielles. Les mesures réalisées permettront également d’identifier la pollution de l’air d’originenaturelle, notamment liée aux brumes de sable.

Pour plus d’informations : www.gwadair.fr et http://www.com-saint-martin.fr/

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.