Temps de lecture estimé : 2 minutes

Porteur d’espoir pour Saint-Martin, l’arrêté préfectoral constatant la désignation des membres du conseil économique, social, culturel et environnement de Saint Barthélemy a enfin été signé par la Préfète déléguée, Sylvie Feucher, lundi 20 mai.

Un an et quelques dizaines de milliers d’euros plus tard…

Le Conseil économique, social et culturel de Saint-Martin est composé de membres désignées par des organisations professionnelles, syndicales ou associatives qui concourent à la vie économique, sociale ou culturelle du territoire et d’une personnalité qualifiée désignée par le ministère des Outre-Mer. Il sont désignés pour un mandat de 5 ans et perçoivent une indemnité forfaitaire mensuelle de 420 € pour les conseillers, 480 € pour les membres du bureau, 600 € pour les vice-présidents et 1 200 € pour le président.

La dernière désignation de ses membres ayant eu lieu en mai 2013, le renouvellement aurait dû intervenir en mai 2018. Et c’est en ce sens qu’au mois de mars 2018, la préfecture avait sollicité des Présidents du CESC et du Conseil territorial “les modifications à apporter à la liste des organismes et/ou à la répartition des sièges entre organismes ou associations en fonction de leur représentativité.”

En attendant l’arrêté préfectoral de Saint-Martin, la personnalité qualifiée a, de son côté, déjà été désignée, le 17 décembre, en la personne de Sandrine JABOULET-DELAHAYE, avocate et conseillère de la CCI Saint-Martin.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.