Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les factures émises par la SAUR arrivent actuellement dans les boîtes aux lettres des abonnés. Ces factures portent des modifications qui méritent d’être expliquées.

Changement du système dit “de tranches”

L’eau potable était avant le changement de délégation de service public facturée en fonction du volume de consommation par trimestre selon 3 tranches : de 0 à 30 m3, de 30 à 67 m3 et au-delà de 67 m3 avec un prix respectivement de 5,36 €/m3, 10,78 €/m3 et 14,97 €/m3.

Les tranches ont été ramenées au nombre de deux, de 0 à 30 m3 et au-delà de 30 m3, et les tarifs respectifs de 4,70 €/m3 et 9,40 €/m3 constituent une baisse significative du prix de l’eau à Saint-Martin.

La redevance liée à l’assainissement

L’EEASM s’inscrit depuis plusieurs années dans un plan vaste et coûteux de rattrapage infrastructurel en matière d’assainissement, part importante de la mission de service public parfaitement encadrée par la Loi. La démarche entreprise par l’établissement entre en cohérence avec celle du Plan Eau DOM qui se concrétisera d’ici la fin de l’année par la signature d’un contrat de progrès.

C’est aussi une prise en considération nécessaire de l’environnement à Saint-Martin. Les rapports mondiaux, les obligations européennes et nationales comme l’accroissement de la pression foncière de ces dernières décennies imposent que l’effort en terme d’assainissement se poursuive et s’intensifie.

Repère : à Saint-Martin, pour 69 litres d’eau consommée en moyenne, 150 litres d’eau sont rejetées au niveau du réseau d’assainissement collectif. Ce différentiel s’explique essentiellement par l’usage domestique de l’eau de citerne mais aussi par un vol d’eau important, phénomène vis à vis duquel la Saur développe un programme de lutte.

Cette redevance appelée “Part EEASM” apparaît donc sur votre facture et permettra à l’EEASM de poursuivre son action en matière d’assainissement au bénéfice de l’environnement. Elle est composée d’une part fixe trimestrielle de 5,00€ et d’une part variable indexée sur le volume d’eau consommée (0,15 €/m3).

 

Repère : Sur votre facture, la participation financière adressée à l’EEASM est d’environ 25%. La Cour des Comptes relève dans un rapport qu’à l’échelle nationale, la part destinée aux communes est de l’ordre de 25 à 40%.

Notez que l’important travail de diagnostic déjà initié auprès des usagers permettra au Délégataire, Saur, de ne facturer la taxe liée à l’assainissement qu’aux consommateurs effectivement connectés au réseau d’assainissement collectif (ou qui auraient la possibilité de l’être).

Si cette évolution de la redevance, même au titre de l’assainissement et de l’environnement, peut ne pas être bien accueillie, l’EEASM tient à préciser qu’à consommation égale, le prix de l’eau redevances comprises reste inférieur à ce qu’il aurait été sans changement de Délégataire.

En cas de litige vis à vis de votre facture et puisque le changement de délégataire ne peut se faire sans une part même minime d’erreurs, Saur a mis en place un service dédié qui est à votre disposition au 5 Rue Léopold Mingau à Concordia.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.