Temps de lecture estimé : 6 minutes

Le Président Daniel GIBBS et sa 3e vice-présidente en charge des Affaires scolaires, Annick PETRUS, ont souhaité une parfaite transparence sur la reconstruction des établissements scolaires du 1er et du 2nd degrés. Pour ce faire, plusieurs réunions ont été tenues au cours de l’année scolaire avec les services de l’Etat et de l’Education Nationale et les représentants des professeurs et parents d’élèves. La Collectivité a défini une stratégie opérationnelle courant 2018, avec des équipes dédiées, afin de répondre aux urgences et faire face à l’ampleur de la tâche.

Annick Pétrus et JB Roca

Le Directeur du Projet de reconstruction du système éducatif de Saint-Martin, monsieur Christian Climent-Pons et l’expert de la reconstruction de l’Agence Française de Développement, monsieur Jean-Sébastien Roca, sont venus renforcer le dispositif de supervision des opérations en étroite collaboration avec le DGA du Pôle de Développement Durable, monsieur Romain Perreau sous l’égide de son vice-président monsieur Steven Patrick, du Président Gibbs et de la vice-présidente Annick Pétrus en charge de l’Education.

Malgré les difficultés administratives et techniques rencontrées dans cette phase délicate de reconstruction des 14 écoles du 1er degré et des 5 établissements du 2nd degré endommagés par Irma, la collectivité et ses partenaires ont maintenu les efforts de reconstruction avec le financement du Fonds de Solidarité de l’Union Européenne (FSUE).

La phase 1 des travaux, qui a consisté en une série de mesures conservatoires et la réparation des établissements durant l’année scolaire 2018/2019 (en période de congés des élèves), est désormais achevée.

La phase 2, actuellement en cours, verra l’ensemble des établissements réhabilités durant les grandes vacances scolaires pour une livraison à la rentrée de septembre pour une partie des d’entre eux et fin 2019 pour l’autre partie. L’intervention des entreprises en milieu scolaire occupé engendrant des contraintes en termes d’accessibilité et de sécurité, les plannings d’intervention ont été adaptés à cette réalité en concentrant les travaux nécessitant l’intervention d’engins lourds, pendant la période des grandes vacances.

Vendredi 28 juin 2019, la 3e Vice-présidente Annick Pétrus a rencontré la communauté scolaire à la Cité scolaire Robert Weinum, au côté des représentants de l’Education nationale, afin de donner des informations factuelles aux enseignants et parents sur les travaux prévus pendant les grandes vacances.

Les travaux dans les établissements du 1er degré sont programmés jusqu’à la fin de l’année civile, ils seront sauf impondérables majoritairement achevés pour la prochaine rentrée des classes de septembre, avec quelques travaux d’appoint dans certaines écoles qui s’achèveront avant la fin de l’année 2019.

Dans le 1er degré, la Collectivité a engagé les montants suivants dans la réparation des écoles :

  • Ecole Simeone TROTT : 1 386 855 euros (travaux de janvier à septembre 2019)
  • Ecole Aline HANSON à Sandy Ground : 481 252 € (travaux de juillet à novembre 2019)
  • Ecole Ghislaine ROGERS de Grand Case : 106 297€ (travaux de juillet à septembre 2019)
  • Ecole Omer ARRONDELL d’Orléans : 227 850€ (travaux d’août à décembre 2019 – Financement Fondation de France)
  • Ecole Amélie LEYDET de Concordia : 296 810€ (travaux de juillet à novembre 2019)
  • Ecole Jérôme BEAUPERE de Sandy Ground : 286 315€ (travaux de juillet à novembre 2019)

Dans le 2nd degré, la Collectivité a engagé les montants suivants pour la réparation des collèges et lycées :

  • Collège de Quartier d’Orléans : 623 779€ (travaux de mai à septembre 2019 pour la réhabilitation du collège).

Une seconde phase consiste à construire un nouvel établissement, afin d’offrir aux élèves des conditions d’éducation et d’apprentissage optimales. Un concours d’architecte sera également publié dans les prochaines semaines afin de remplacer 35 salles de classe.

Un gymnase moderne comprenant un dojo et un mur d’escalade est inscrit dans cette opération.  Le dossier technique est finalisé et le conseil exécutif a donné son approbation, le 12 juin dernier, à l’affectation de 7,7 millions € à ce projet qui répondra aux normes de protection de l’environnement. Ce projet sera cofinancé avec l’Etat et l’Union Européenne.

Les espaces paysagers et les jardins seront également créés afin d’améliorer le confort des élèves et des équipes éducatives et enseignantes. La mise en service du nouveau collège au Quartier d’Orleans est prévue début 2021.

  • Collège Mont des Accords de Marigot : 4 285 668€ (Phase 3 des travaux de janvier à septembre 2019)
  • Collège Soualiga de la Savane : Création de 14 classes modulaires qui seront livrées à la rentrée des congés de la Toussaint, en novembre 2019.
  • LPO des Iles du Nord : 5 885 270€ (Phase 3 : travaux lourds de janvier à septembre 2019). Certaines finitions et la salle polyvalente seront livrées au cours du 3e trimestre 2019. La remise à niveau des infrastructures du lycée professionnel s’est accompagnée d’une refondation de la carte des formations pour adapter les parcours éducatifs aux besoins du développement économique et social de Saint-Martin.
  • Cité scolaire Robert Weinum de la Savane : 1 733 394€ (travaux de juillet à novembre 2019).

Construction d’un nouveau collège de 900 places

La collectivité prévoit la construction d’un nouveau collège de 900 places, la programmation technique est terminée. Le concours d’architecte sera lancé dans les prochaines semaines après la signature de la convention avec l’Etat qui va permettre d’attribuer à la COM une aide financière de 18 millions € pour ce projet, qui prévoit la création d’un collège high-tech aux normes environnementales.

Ce projet a également fait l’objet d’une concertation approfondie avec la communauté scolaire au cours de l’année 2018-2019. Cet investissement est estimé à 21 millions €. Le démarrage des travaux est programmé au premier trimestre de 2020 pour un complet achèvement en août 2022

**********

A l’heure actuelle et durant les deux prochains mois (Juillet et Août), 11 chantiers de reconstruction sont ouverts dans les établissements publics de Saint-Martin pour un montant global avoisinant les 14 Millions €. Plusieurs entreprises locales sont engagées sur ces chantiers, offrant ainsi l’opportunité à un grand nombre de Saint-Martinois de participer à la reconstruction des infrastructures scolaires et d’être formés aux métiers de la maçonnerie, charpentier, couvreur, étancheur, menuisier, plaquiste, carreleur ou peintre.

La Collectivité a également engagé la somme de 1 078 803€ pour la rénovation des infrastructures sportives scolaires entre le mois de septembre et le mois de décembre 2019, sachant que la majeure partie de ces installations (plateaux sportifs) a été réalisée courant 2018 et 2019.

Le président Gibbs et la vice-présidente Annick Pétrus confirment qu’un suivi rigoureux des travaux en cours de réalisation est effectué par l’équipe opérationnelle de la Collectivité en lien avec l’Education nationale, afin de permettre une rentrée sous les meilleurs auspices.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.