Temps de lecture estimé : 7 minutes

Face aux phénomènes récents et aux évènements à venir, la Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin et la Collectivité de Saint-Martin rappellent à tous la nécessité d’anticiper et de préparer au mieux le territoire. 

Une attention toute particulière doit être apportée par chacun, particuliers et professionnels au nettoyage de l’île et au ramassage des encombrants pouvant devenir de dangereux projectiles. 

Le nettoyage de l’île 

Particuliers, associations, hôteliers et syndics de copropriétés sont invités à ramasser leurs encombrants et procéder au nettoyage des abords de leurs locaux, chantiers et habitations. Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités de toutes les personnes concernées par la mise en œuvre de ce nettoyage. 

Il incombe aux professionnels de prendre toutes les mesures nécessaires avec leurs prestataires de services pour évacuer les déchets verts, encombrants et tous déchets pouvant être dangereux en cas de vents forts vers l’éco-site de Grandes Cayes. 

Déchets verts, gravats, encombrants et autres détritus déposés à proximité des abris poubelles ou en bordure de route pourraient représenter un danger pour la population. Il en va de notre sécurité à tous.

Il est demandé aux particuliers et aux entreprises de trier les déchets verts, les tôles et les morceaux de bois, avant de les transporter à l’écosite de Grandes Cayes. Ce tri préalable est important car il facilitera le traitement des déchets par l’écosite de Grands Cayes et la déchèterie de Galisbay. Pour rappel, les dépôts sauvages de déchets ménagers, d’encombrants et de déchets verts sont interdits par la loi (article L. 541-3 du code de l’environnement).

La sécurisation des chantiers 

Il est demandé en prévision d’un événement cyclonique de sécuriser tous vos chantiers (grue, conteneurs, matériels divers). Les déchets des artisans (déchets venant de chantiers tels que les gravats, carrelages, climatiseurs usagés, pots de peintures vides, etc.), des commerçants (cartons, emballages divers, etc.), doivent être impérativement évacués par les entreprises à l’écosite de Grandes Cayes.

La préparation de l’habitat 

Il est important de procéder, dans la mesure du possible, au renforcement de votre habitat et aux vérifications utiles des structures de ce dernier : 

  • Consolidez la maison au niveau de ses issues (portes, fenêtres),
  • Vérifiez vos dispositifs de protection comme les volets cycloniques en absence desquels prévoyez des protections en morceaux de contreplaqués à fixer sur un cadre en bois,
  • Vérifiez et resserrez les fixations de votre toiture (une vis au moins tous les 50 centimètres), 
  • Veillez au bon entretien du système d’évacuation des eaux pluviales (chenaux, gouttières),
  • Si vous vivez dans une zone inondable, veillez à préparer un système qui permettra d’atténuer la pénétration de l’eau dans votre habitation (plaques en métal, sacs de sables…),
  • Définissez une « safe room », une pièce sure, sans fenêtre ou porte qui donne sur l’extérieur, 
  • Organisez le cas échéant votre évacuation. Choisissez la maison d’un ami ou d’un membre de votre famille et parlez-lui en dès maintenant,
  • Vérifiez vos assurances (habitation, voiture).

Le ramassage des déchets 

Les déchets verts (Branchages, feuilles mortes, tontes de gazon, mauvaises herbes)

A proximité des abris poubelles les dimanche, mardi, jeudi, entre 18h00 et 23h00

Les encombrants (Ferrailles, électroménagers, cartons, emballages, meubles, matelas, …) 

Jours et horaires de dépôt à proximité des abris poubelles :

  • Ferrailles, électroménager, Hi-fi, … le Dimanche, mardi, jeudi de 18h00 à 23h00 
  • Cartons, plastiques, emballages, le Dimanche, mercredi de 18h00 à 23h00 
  • Meubles, palettes, matelas, gros jouets en plastiques, dépôt le Mardi de 18h00 à 23h00

Ne sont pas acceptés : les planches ou poutres d’une section supérieure à 50 cm3 et de longueur supérieur à 80 cm ; les déchets issus d’une activité permanente ou d’une activité industrielle ou commerciale ; les épaves de voitures ; les bonbonnes de gaz, les vitres, les miroirs, … 

La quantité globale ne doit pas excéder 1 m3 par enlèvement et par logement.  

Au-delà de 500 kg les encombrants sont considérés comme professionnels.

Les ordures ménagères

Déchets alimentaires, papiers, journaux, prospectus, briques alimentaires, emballages souillés, bris de vaisselle, faïence, porcelaine, ampoules, bouteilles d’huiles, petits emballages en plastique ou en polystyrène, vaisselle jetable, boîtes de conserve, barquettes sales, pots de fleurs Dans les bacs poubelles marrons, tous les jours de 18h00 à 23h00.

Horaires de l’écosite : du lundi au vendredi 06h00-16h00 / samedi 06h00-12h00.

Horaires de la déchèterie (gratuit pour les particuliers- interdits aux artisans et professionnels) : du lundi au vendredi 10h00-18h00 / samedi 10h-14h.

La constitution du Kit d’urgence 

Le kit d’urgence doit être prêt en toutes circonstances et pas seulement pour la saison cyclonique. Dans une situation d’urgence, les réseaux d’eau courante, d’électricité, de téléphone peuvent être coupés. Vous devez être prêt à vivre de manière autonome quelques jours avec certains articles essentiels, à votre domicile (confinement) ou en dehors après un ordre d’évacuation. Attention à ce que le sac ne soit pas trop chargé, vous pourriez avoir à marcher avec. Regroupez les objets et articles de première nécessité pour faire face à une situation d’urgence et placez-les dans un endroit facile d’accès :

  • Eau : au moins dix litres par personnes,
  • Outils de base : couteau de poche multifonction, ouvre-boîte…, 
  • Nourriture de secours consommant peu d’eau : barres énergétiques, fruits secs, conserves, petits pots pour bébé, etc.,
  • Lampe de poche avec deux jeux de piles de rechange ou bien une lampe sans pile à manivelle (dynamo),
  • Radio avec piles ou batteries, ou bien une radio sans pile à manivelle,
  • Trousse médicale de premiers soins : bandelettes, alcool, sparadrap, paracétamol, antidiarrhéique, produits hydroalcooliques pour les mains, etc. ainsi que vos médicaments de traitement en cours,
  • Un double des clés de maison pour éviter d’avoir à les chercher et risquer de laisser sa porte ouverte ou de se retrouver bloqué dehors ensuite,
  • Un double des clés de voiture pour éviter de les chercher, ou de les oublier et perdre du temps en cas d’évacuation par la route,
  • Vos papiers d’identité ainsi qu’une photocopie de vos papiers d’identité, 
  • Un téléphone portable avec batterie chargée et câble USB,
  • Argent liquide ou carte de crédit,
  • Des vêtements et chaussures de rechange,
  • Du papier hygiénique et un essentiel d’hygiène personnelle,
  • Un sac de couchage, 
  • Des jeux divers : cartes, dés, dominos, etc. Si la situation devait durer, cela permettrait de passer le temps, 
  • Un sac plastique pour protéger les objets de valeur et les papiers importants. 

Conduites à tenir, consignes d’évacuation et abris

Les consignes de conduite à tenir relatives aux niveaux d’alerte sont consultables en Préfecture et à la Collectivité ainsi que sur leurs sites internet respectifs (www.saint-barth-saint-martin.pref.gouv.fr et www.com-saint-martin.fr). 

Lors de cette saison cyclonique, 7 abris aux capacités d’accueil de 1500 places sont disposés équitablement sur le territoire. 

NOM DE L’ETABLISSEMENT CAPACITE D’ACCUEIL

SECTEURS DES TERRES-BASSES A MORNE VALLOIS

Ecole Evelina Halley

(Rue Jean Luc HamletConcordia)

210 personnes
Ecole Hervé WILLIAMS  

(Route du Spring)

170 personnes
Ecole Emile CHOISY

(Rue Léopold MINGAUConcordia)

200 personnes

SECTEURS DE CRIPPLE GATE A RAMBAUD

Ecole Marie Antoinette RICHARDS

(Rambaud)

100 personnes

SECTEURS DE LA SAVANE A BAIE ORIENTALE 

Cité scolaire

(La Savane – Grand-Case)

360 personnes

SECTEURS ANSE MARCEL ET CUL DE SAC

ASMT

(Privilège –Anse Marcel)

200 personnes

SECTEURS DE QUARTIER D’ORLEANS A OYSTER POND

Ecole Clair SAINT-MAXIMIN 

(Rue Corossol – Quartier d’Orléans)

260 personnes

 

La Préfecture et la Collectivité tiennent conjointement à rappeler à la population de se mettre au courant de l’abri le plus proche de leur domicile et de respecter ce choix de proximité pour limiter les risques de sous-capacité de certains abris en cas de crise.

En cas d’approche de cyclone, à l’annonce d’une vigilance ROUGE, rejoignez votre habitation ou l’abri le plus proche de chez vous.

La Préfète et le Président restent mobilisés et insistent sur la nécessaire implication de tous tout au long de cette saison. Ces actions individuelles sont les garants de notre sécurité.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.