Temps de lecture estimé : 6 minutes

Annoncée à plusieurs reprises par le président Gibbs, la réorganisation de l’administration territoriale se poursuit. La COM accueille ainsi à compter de ce mois deux profils de haute volée. 

Le cavalier sans tête

Depuis le mois d’avril (a minima), la pyramide administrative de la COM opérait sans sommet après le départ du Directeur de Cabinet, Hervé Dorvil, pour “reprendre ses activités professionnelles et personnelles », et celui du DGS Philippe Mouchard qui a rejoint la Maison de Saint-Martin à Paris en tant que conseiller en charge des relations européennes et institutionnelles. 

Bernard Tacail, expert AFD, avait bien dans ce cadre la lourde tâche “d’animer et coordonner la Direction générale” et de penser la refonte de l’organigramme territorial mais quelque peu “en sourdine” depuis qu’il lui avait été signifié, par les services techniques notamment au mois de janvier, que son autorité n’était ni reconnue ni bienvenue localement en raison de sa provenance : “un conseiller mis à disposition par l’Etat.”

L’avenir nous dira comment seront dès lors reçus les nouveaux arrivants dont la prise de fonctions a été notifiée au personnel territorial cette semaine…

Un duo stratégique issu de la préfectorale, mais pas seulement…

Depuis lundi 19 août, la COM dispose ainsi de nouveau d’une Directrice Générale des Services (DGS) en la personne de Christiane Ayache, et d’un Directeur de Cabinet, Richard Didier, respectivement sous-préfète et préfet (entre autres)… 

S’ils arrivent dans un contexte de tension Etat-COM exacerbée, ces deux-là affichent des CV et parcours indéniablement porteurs d’espoir au regard de nos problématiques locales et l’on pourrait même aller jusqu’à imaginer que leur appartenance au corps préfectoral permettra de lisser les désaccords de plus en nombreux entre l’autorité locale et le pouvoir central, voire même de poser les conditions renouvelées d’un dialogue apaisé… partenarial… un peu… peut-être… 

D’autant plus qu’au-delà de cette caractéristique républicaine qui aurait pu sembler rédhibitoire à un moment où il semble localement bon de rejeter tout ce qui émane de l’Etat, Mme Ayache et M. Didier disposent d’atomes crochus avec le président Gibbs en cela qu’ils penchent vraisemblablement volontiers du côté du parti de ce dernier. Richard Didier a ainsi été au service de Jacques Chirac notamment et nous arrive des Bouches du Rhône où il était Directeur de cabinet de Guy Teissier, député Les Républicains. Christiane Ayache quant à elle est connue comme soutien actif du collectif de la Société civile avec Alain Carignon, candidat LR aux municipales 2020 à Grenoble.


Le corps préfectoral
En 1958, le préfet devient en effet le seul haut fonctionnaire de l’Etat dont le rôle et l’existence sont définis par la Constitution. A ce titre, il est responsable de la mise en œuvre de l’ensemble des politiques publiques. Il incarne ainsi la permanence et la présence de l’État sur tout le territoire et en toutes circonstances, garant de l’intérêt général et des grands principes du service public. Symbole de permanence et de continuité de l’action publique, la fonction préfectorale est également en perpétuelle évolution, dans ses missions comme dans sa composition.

Un choix qui n’échappera certainement pas à la polémique

Ce qui est certain, même si Daniel Gibbs aura cette fois respecté la consigne (d’ailleurs à l’origine du conflit de 2010 entre les deux hommes) de son ancien leader Louis-Constant Fleming, à savoir “ne faire venir de l’extérieur que de l’expertise en fin de carrière”, ces deux recrutements n’échapperont certainement pas aux habituelles réactions épidermiques (auxquelles n’auront pas survécu MM. Millon et Mouchard), sur fond de communautarisme général lui aussi exacerbé.

Nul doute en effet que d’aucuns demandent rapidement au président Gibbs de justifier ces choix “extérieurs” alors même qu’il y a quelques semaines, il affirmait que “Redessiner Saint-Martin, c’est un travail transversal, partenarial, qui doit être porté par les Saint- Martinois pour Saint-Martin. Car qui mieux qu’un Saint-Martinois peut savoir ce qui est bon pour lui !”

A ceux-là, Georges Mothron, Maire LR d’Argenteuil, fournit un début de réponse concernant la DGS, le choix des collaborateurs de cabinet étant discrétionnaire, dans son allocution en conseil municipal du 26 juin :“Christiane Ayache va nous quitter, son succès ici n’a pas échappé à l’État : le président de la République l’envoie remettre de l’ordre sur l’île de Saint-Martin.”

On ne sait pas pour vous mais pour nous, cela résonne étrangement comme une certaine volonté préfectorale de “siffler la fin de la récré”… 

Quoiqu’il en soit, le St Martin’s Week souhaite la bienvenue, de la force, du courage et une nécessaire capacité d’élévation à Mme Ayache et M. Didier !


Christiane Ayache – Directrice Générale des Services

Née le 2 avril 1957 à Saint-Siméon- de-Bressieux (Isère)

Maîtrise en droit privé et droit administration et entreprises publiques – Doctorat histoire du droit privé – IEP – certificat d’aptitude à la profession d’avocat

Chevalier de la Légion d’honneur

1985 : Directrice de la questure et des affaires juridiques de la ville de Grenoble

1996 : DG adjoint administration générale et affaires juridiques au conseil général de l’Ain

1998 : DG adjoint des services départementaux au conseil général de Saône-et-Loire

2001 : Directrice générale des services de la ville de Cassis

15/10/2004 : Directrice générale des services de la ville d’Argenteuil

01/01/2006 : Directrice générale des services de la communauté d’agglomération Argenteuil-Bezons

17/11/2008 : Sous-préfète de La Trinité

09/05/2011 : Sous-préfète des Andelys

15/10/2011 : Sous-préfète hors classe

04/11/2013 : Secrétaire générale pour les affaires régionales auprès du préfet de la région Limousin

01/06/2017 : Directrice générale des Services de la villes d’Argenteuil

 

 

 

 

Richard DIDIER – Directeur de Cabinet du Président

Né le 23/02/1961 à Chatou (Yvelines) 

Licence d’histoire – DEA de géographie – Agrégation de géographie – ENA (Promotion St Exupéry)

Médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif – Chevalier des Palmes académiques – Chevalier de l’ordre national du Mérite (2009)

PARCOURS 

1999 –  2001 : Expert national détaché – Commission européenne

2002 –  2003 : Directeur adjoint du cabinet – Ministère des affaires européennes

2003 –  2006 : Chargé de mission et conseiller technique – Présidence de la République

2006 –  2008 : Préfet Administrateur supérieur Wallis et Futuna – Ministère de l’outre-mer

2008 –  2011 : Préfet de Haute-Loire – Ministère de l’intérieur

2011 –  2012 : Préfet Haut-commissaire Polynésie Française – Ministère de l’outre-mer

Septembre 2012 : Préfet chargé de mission Secrétariat général – Ministère de l’Intérieur

Novembre 2013 : Préfet Chargé de mission accueil réfugiés Syriens – Ministère de l’Intérieur

Juin 2014 : Directeur de cabinet – Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole

Août 2019 : Directeur de cabinet – Collectivité d’outre-mer de Saint-Martin

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.