Temps de lecture estimé : 2 minutes

Vendredi 6 Septembre, une petite cérémonie s’est déroulée en toute simplicité sous l’égide de sa Présidente Annette Philips accompagnée de Rudy Alexandre le Directeur des services opérationnels, Yawo Nyuiadzi le PDG de la Semsamar étant retenu par ses obligations à la Collectivité.

Petit contretemps dans le timing : parmi les 35 étudiants bénéficiaires de cette aide, seuls 3 d’entre eux étaient présents car les autres sont déjà partis en métropole, ce sont donc leurs parents qui les représentaient et qui ont signé la convention les engageant ainsi à tout mettre en oeuvre pour réussir leur parcours, mais également pour représenter dignement Saint-Martin au delà des frontières de l’île.

Annette Philips a tout d’abord félicité les lauréats en les encourageant à poursuivre leurs efforts, mais également à communiquer avec la Fondation Semsamar en faisant part de leurs expériences durant toute la durée de leur cursus universitaire, et en indiquant éventuellement tout changement de cap dans leur parcours.

Les parents ont également été mis à l’honneur pour avoir su motiver et suivre leur progéniture tout au long de leur scolarité.

Un montant de 70.000 €uros a été alloué à l’attribution de ces bourses, soit 2.000 €uros pour chaque étudiant qui pourra ainsi s’installer dans les meilleures conditions possibles.

Cette année, 132 demandes ont été examinées et 35 lauréats, dont 14 filles et 21 garçons ont donc été retenus soit 19 de moins qu’en 2018 ; en effet l’année dernière la Fondation Semsamar avait produit un effort particulier après Irma en attribuant exceptionnellement 54 bourses pour les élèves méritants.

A l’issue de la signature des conventions, tout le monde s’est retrouvé autour d’un jus de fruit accompagné de cacahuètes et de… Carambars !

Depuis le temps que nous n’avions pas de nouvelles, nous pensions que la Semsamar n’existait plus, mais un signe de vie vient de la Fondation !

Grâce aux bourses accordées à la jeunesse saint-martinoise, nous voilà soulagés à défaut d’être rassurés quant à l’état de santé de l’édifice.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.