Temps de lecture estimé : 3 minutes

Il est 17h45, ce lundi après midi, quand la Station de Sauvetage de Saint-Martin reçoit un appel du CROSS-AG (Centre Régional Opérationnel de Sauvetage et de Secours des Antilles-Guyane).

Un témoin les a contactés pour signaler un kite-surfeur, dans le lagon de Simpson Bay, qui n’arrive plus à décoller et qui est à la dérive depuis plus d’une demi heure.
La Rescue Star (qui passe sous le pont de Sandy Ground) est donc engagée et, à 18h10, elle appareille avec 4 équipiers bénévoles à bord.
Entretemps, le témoin rappelle le CROSS-AG pour dire que le kite-surfeur a dérivé ou nagé vers un catamaran gris au mouillage et a réussi à monter à bord de celui-ci avec son matériel.
Ensuite, les informations sont un peu plus vagues ; le témoin pense que la personne a pris l’annexe du catamaran et est partie en direction de Porto Cupecoy Marina, peut-être pour aller chercher de l’aide?
Le CROSS-AG demande à notre équipe d’aller jusqu’à la zone pour voir sur place ce qu’il en est et de confirmer que le materiel de kite est à bord de ce catamaran.
À la tombée de la nuit, la Rescue Star retrouve le catamaran en question, au mouillage près de Pointe Pirouette, avec une planche de kite-foil et une aile de kite rouge, correspondant au signalement, dans le cockpit.
Il n’y a personne à bord ; l’annexe à bien été mise à l’eau et le CROSS-AG demande à la SNSM d’aller voir si ils peuvent retrouver l’annexe dans la Marina.
La rescue Star se met à quai à Porto Cupecoy et les équipiers font le tour de la Marina. Ils parlent aux gardiens qui confirment être à poste depuis 16h00 et n’avoir pas vu d’annexe rentrer dans la marina.
Une personne d’une compagnie de charter sur place leur dit que le propriétaire du catamaran gris habite juste en face de son mouillage, dans une des grandes villas…
Retour des équipiers sur la Rescue Star qui fait un tour complet de la zone ; il fait nuit maintenant donc on sort le projecteur mais il n’y a aucune annexe aux alentours correspondant au signalement.
Retour vers le catamaran où la Rescue Star se met à couple. L’équipage constate qu’il y a en fait 2 ailes de kite, une rouge et une orange, l’une mouillée et l’autre sèche.
Notre hypothèse est que le kite-surfeur est parti EN KITE depuis ce bateau, plus tôt dans la journée ; quand le vent est tombé, il s’est laissé dériver vers son bateau ; puis il a rangé son matériel et est rentré chez lui (dans sa villa) avec son annexe… Mais ce n’est qu’une hypothèse; si vous en savez plus n’hésitez pas à nous le faire savoir!
Peu après 19h00; faute d’éléments supplémentaires, le CROSS-AG donne liberté de manœuvre à la Rescue Star qui rentre vers Marigot, avec beaucoup de prudence et à petite vitesse, car il y a toujours plusieurs épaves à fleur d’eau dans le lagon…
La Rescue Star est remise à quai à 19h57 et les 4 équipiers rentrent chez eux pour dîner… un peu plus tard que prévu 🙂
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.