Temps de lecture estimé : 1 minute

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris ce matin la disparition de Jacques Chirac.

Jacques Chirac, durant toute sa carrière politique, a été un défenseur constant, pugnace et sincère des Outre-mer.

Loin de considérer ses compatriotes ultramarins comme une variable d’ajustement budgétaire, il a toujours veillé à ce que l’État prenne en compte leurs spécificités, leurs attentes et leurs identités.

C’est sous sa Présidence, que nous, Saint-Martinois, après avoir été écoutés lors de son déplacement en mars 2000, puis dûment consultés par référendum en 2003, avons accédé à un statut d’autonomie, régit par la loi organique du 21 Février 2007.

Son attention, son respect et sa bienveillance vont nous manquer. Mes sincères condoléances à sa famille.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.