Temps de lecture estimé : 2 minutes

Selon le 10e baromètre annuel de la confiance du Centre d’étude de la vie politique (Cevipof) réalisé par l’institut OpinionWay et publié au mois de janvier, la défiance des Français envers leurs institutions et les acteurs de la vie démocratique a atteint des sommets jamais égalés. Ainsi, 85% des sondés pensent notamment que les politiques ne se préoccupent pas des citoyens.

A Saint-Martin, nos traditionnels records d’abstention aux suffrages électoraux illustrent, entre autres, parfaitement ce désintérêt pour la chose publique et viennent régulièrement titiller la fibre démocratique et citoyenne de ceux qui en disposent encore. Malheureusement, l’entêtement des faits, même anecdotiques, et des chiffres vient parfois nourrir le manque de confiance voire le dégoût de l’électeur et alimenter le moulin du “tous pourris !” Et c’est ce qu’ont, par exemple, ressenti nombre de ceux qui ont eu connaissance du projet de “séminaire politique” de rentrée des élus de la majorité TG 2017. 

A l’initiative de la 1ère Vice-présidente du conseil territorial, Valérie Damaseau, également présidente de l’office de tourisme et donc aux avants-postes de la promotion de notre destination, ce “séminaire sur la vision et orientation de l’équipe” proposait donc aux élus de la majorité et à certains membres ou ex-membre du cabinet de se réunir du samedi 31 août au dimanche 1er septembre au… Paradise Cove Resort, Anguilla.

Si l’on peut éventuellement comprendre un besoin de confidentialité, toute relative sur notre île où l’exiguïté et les permanentes interconnexions lui laissent peu d’espace, on ne peut pour autant manquer de s’interroger sur le sens et la portée d’une telle intention. Portée financière quant aux deniers que nos édiles préféreraient dépenser hors de Saint-Martin qui en manque pourtant cruellement. Portée politique (et éthique ?) vis-à-vis d’un territoire en reconstruction et de citoyens dont certains n’ont pas encore retrouvé un toit. Portée idéologique d’une gouvernance dont la promotion et le développement touristiques sont les piliers mais qui envisage son confort sur une destination concurrente…

Le projet n’a toutefois pas été concrétisé, pour cause de météo capricieuse et/ou du manque d’enthousiasme des invités à mettre la main à la poche selon les versions, mais ne dit-on pas que c’est l’intention qui compte ?

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.