Temps de lecture estimé : 3 minutes

La Collectivité de Saint-Martin a lancé son projet de construction des nouveaux Carbets d’Orient Bay sur la parcelle publique AW34. En accord avec les exploitants titulaires d’une autorisation temporaire d’occupation du domaine public (AOT), la Collectivité prend à sa charge la réalisation des parties communes et laisse aux exploitants le soin de mettre en place leur propre structure, selon un cahier des charges prédéfini.

Totalement détruits par l’ouragan Irma, les Carbets de la Baie Orientale vont de nouveau pouvoir accueillir du public lors de la prochaine saison touristique. Malgré le retard accumulé, la Collectivité vient de terminer l’installation des infrastructures collectives, la création des réseaux d’eau et d’assainissement, les allées piétonnes, les sanitaires et l’éclairage publics étant à sa charge. La Collectivité a également pris à sa charge l’installation de 8 kiosques (mini-boutiques) et les 2 emplacements destinés aux activités nautiques. Les AOT ont été attribuées sur décision de la commission d’aménagement du territoire et entérinées par le vote du Conseil exécutif. Les exploitants des restaurants et des boutiques peuvent désormais débuter leur installation selon le cahier des charges défini par la Collectivité, qui autorise soit la construction d’un bâtiment en dur et/ou l’installation de deux conteneurs équipés de 20 pieds, avec la possibilité d’utiliser un bardage en bois.

Le complexe des Carbets doit accueillir 9 restaurants, 4 grandes boutiques, 4 petites boutiques, ainsi que 8 kiosques et 2 watersports. Dans le cahier des charges, chaque restaurant bénéficie d’une superficie de 75m2 pour installer la partie restauration, agrémentée d’une terrasse de 75m2 (qui peut être couverte) et d’un espace plage de 75m2. Les toitures doivent être de couleur bleu, tandis que deux autres couleurs (au choix) sont autorisées pour peindre les bardages en bois, les portes et les volets. Les nouveaux carbets seront installés en retrait de la mer offrant ainsi une plus grande surface de plage et une meilleure protection contre la houle. La maîtrise d’œuvre est assurée par Architectural Studio sous la maîtrise d’ouvrage de la Collectivité, via le Pôle de développement Durable, présidé par le vice-président Steven Patrick. Ce projet laisse une certaine autonomie de réalisation aux exploitants des commerces qui doivent cependant se conformer aux règles de construction préétablies. Les exploitants ayant choisi l’installation de structures mobiles pourront les transporter dans un lieu sûr en cas d’alerte cyclonique.

A terme, cet aménagement viendra compléter l’offre touristique de la partie publique de la plage d’Orient Bay, comprenant les restaurants de la parcelle publique AW33 et le complexe des Carbets traditionnels sur la parcelle AW34. Une fois les nouvelles infrastructures construites, la Collectivité et les exploitants auront franchi une étape cruciale dans la remise en tourisme de cette plage incontournable de Saint-Martin, deux ans après Irma.

Malgré les contraintes de construction auxquelles il a fallu faire face dans cette zone exposée, le Président Daniel Gibbs et sa majorité ont toujours affiché leur volonté de voir cette plage revivre et contribuer pleinement à l’attractivité touristique du territoire. Cela devrait être chose faite d’ici le mois de décembre prochain.


BO : Un projet de promenade sur le Front de mer pour les piétons !

Dans l’objectif de finaliser l’aménagement de cette plage incontournable, la Collectivité réfléchit à la création d’une belle promenade piétonne le long de la plage avec deux grands espaces de stationnement. L’objectif est de permettre aux résidents et aux touristes de profiter d’un deck longeant la plage. Ce projet est encore à l’étude et sera réalisé dans une seconde phase de travaux.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.