Temps de lecture estimé : 3 minutes

L’EEASM fait un point de situation sur les travaux en cours ou à venir sur les réseaux d’assainissement.

Pointe des Canonniers

La station d’épuration de la pointe des canonniers aux Terres-Basses est un des pivots du dispositif de traitement des eaux usées à Saint-Martin. Sa réhabilitation suite aux dégradations générées par Irma est une obligation technique et légale.

Cette opération nécessite une mise à l’arrêt de la station pour une durée estimée à 30 jours. Ces périodes de mise en arrêt impliqueront un rejet d’effluents traités partiellement et qui justifient, en application du principe de précaution, que des mesures soient prises pour informer les usagers de la plage et des eaux limitrophes de la possible non-conformité de la qualité des eaux de baignade. L’EEASM sur ce point est engagée pour qu’un suivi de la qualité soit réalisé durant toute la période des travaux et avec une fréquence accrue. Celui-ci permettra d’informer les usagers et les services compétents de manière régulière et précise, et d’adapter au mieux les nécessaires mesures conservatoires. Ces éléments expliquent que la Collectivité de Saint-Martin ait en application du principe de précaution pris un arrêté d’interdiction de baignade le 18.10.2019 par anticipation de travaux supposés débuter au mois de novembre.

L’EEASM, pleinement conscient de l’impact potentiel sur l’activité touristique ou en tous cas sur l’image de la destination, a décidé de reporter ces travaux après la saison touristique 2019/2020. Pour autant, cette réhabilitation est une obligation réglementaire qui se doit de trouver une mise en application respectueuse aussi du code de l’environnement. L’EEASM, déterminé à remettre à niveau le dispositif d’assainissement saint-martinois, est évidemment particulièrement soucieux de la santé publique et investi en termes d’environnement. Ce délai sera donc mis à profit par l’EEASM pour réaliser en amont de ces travaux obligatoires des tests de courantologie destinés à confirmer et affiner la trajectoire des effluents et pouvoir sur cette base rassurer la population et les professionnels. Les résultats de ces tests permettront de jauger notamment la pertinence de l’interdiction de baignade durant les travaux au nom du principe de précaution.

La date de déclenchement et les modalités des travaux pourront dès lors être précisément définies en concertation avec les services de la Préfecture, de la Collectivité et des acteurs économiques concernés.

Friar’s Bay

Puisque le sujet “station d’épuration” est d’actualité, l’EEASM porte aussi à l’attention du public qu’une seconde opération de réhabilitation est actuellement en cours sur la station de Friar’s Bay. Toutes les mesures ont été prises pour limiter les inconvénients à la fois pour les usagers et l’environnement. Les phénomènes de houle récents et les galets déplacés avaient obstrué le point de rejet, la situation est maintenant revenue à la normale. Les travaux seront terminés fin février 2020;

Oyster Pond

Enfin, dans une moindre mesure car le dispositif est de construction récente, la station d’Oyster Pond fait aussi l’objet d’un projet de réhabilitation.

L’EEASM poursuit ses investissements pour la remise à niveau des infrastructures et la qualité de l’eau au bénéfice des usagers, en s’inscrivant dans une démarche de développement durable et en pleine conscience environnementale.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.