Temps de lecture estimé : 4 minutes

L’EEASM fait un point sur les sujets d’actualité liés à l’eau et l’assainissement.

1- Bromates

Suite à la découverte de la présence de bromates dans l’eau distribuée, l’EEASM a opté, après étude de différentes solutions techniques, pour une désinfection de l’eau produite par le dioxyde de chlore, en remplacement du produit utilisé actuellement.

A l’issue des différentes consultations et étapes obligatoires, les travaux d’installation des générateurs de dioxyde de chlore sont aujourd’hui terminés. Ces dispositifs, qui visent à agir chimiquement sur la qualité de l’eau afin d’en faire disparaître les bromates, commenceront à opérer dès cette fin de semaine par de premiers essais de mise en service, avec une “sortie de crise” espérée à la mi-décembre.

Ces travaux pourront occasionner des changements impondérables sur les paramètres organoleptiques de l’eau (aspect, odeur…). L’EEASM rappelle à cet égard que les mesures d’interdiction décidées par l’ARS vis-à-vis de la consommation d’eau de ville restent en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

L’EEASM a prévu, tout au long du processus, une campagne de mesures régulières afin de jauger de l’évolution des résultats, et d’adapter les dispositions le cas échéant, l’objectif final étant de retrouver une eau conforme non seulement aux obligations sanitaires et réglementaires mais aussi à la vision du service public et du développement durable que porte l’EEASM depuis sa création. L’investissement réalisé pour enrayer le développement des bromates au fil de la distribution représente un budget de 300 000€, et bénéficie des aides financières de l’Etat (50%) et de la Collectivité (35%).

2- Station d’épuration de la Pointe des Canonniers

La station d’épuration des Terres Basses doit subir d’indispensables travaux de remise en état qui passeront par une mise à l’arrêt pour une durée estimée à 30 jours. Soucieux du développement économique et de l’attractivité du territoire, l’EEASM a décidé d’engager ces travaux après la saison touristique.

En amont de ceux-ci, seront réalisés plusieurs tests de courantologie parfaitement inoffensifs pour l’environnement et non impactant pour la qualité sanitaire des eaux de baignade, afin de confirmer les hypothèses de trajectoires des effluents dans les eaux limitrophes et anticiper les éventuelles mesures conservatoires à mettre en place.

L’EEASM communiquera bien évidemment sur le sujet au fil des tests réalisés.

3- Réseau d’assainissement de Grand-Case

Les travaux de déploiement du réseau d’assainissement de Grand-Case débuteront ce lundi 25 novembre et se dérouleront sur une durée estimée de dix mois.

Le procédé retenu pour ce chantier d’envergure repose non pas sur un écoulement gravitaire classique mais sur un système d’aspiration des effluents à partir de collecteurs spécifiques.

Ces travaux sont d’une importance capitale puisqu’ils permettront à l’ensemble des riverains de se connecter à un réseau collectif, jusqu’alors inexistant. Pour faciliter ce futur raccordement, un bureau d’études a été spécialement missionné par l’EEASM afin de venir à la rencontre des particuliers et commerçants et les accompagner au mieux dans leur démarche.

Parce que l’EEASM est pleinement conscient des conséquences de ces travaux que ce soit en termes de circulation ou d’entrave à l’économie locale, leur planification a été particulièrement étudiée. Ainsi, les interventions sur le Boulevard Bertin Maurice ne débuteront qu’une fois la saison touristique arrivée à son terme, en avril 2020. Les travaux aux abords des écoles seront quant à eux strictement limités aux périodes de vacances scolaires.

La première phase du chantier concernera la rue des Palourdes, le cours Fridgy et la partie haute de la rue des Ecoles, et se déroulera du 25 novembre au 20 décembre prochain.

Une communication détaillée sera mise en place sur toute la durée du chantier, notamment pour permettre aux résidents et à la population de prendre connaissance des modifications ponctuelles liées au stationnement et à la circulation routière.

L’EEASM vous remercie de votre compréhension et de l’accueil que vous pourrez réserver aux équipes intervenantes, ceci au bénéfice de l’amélioration du service des eaux et du développement durable du territoire.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.