Temps de lecture estimé : 2 minutes

Bonne nouvelle pour les assistantes maternelles du territoire et l’accueil des touts-petits, le conseil territorial a instauré vendredi 22 novembre une aide au démarrage pour les nouvelles Maisons d’Assistantes Maternelles dites MAM. 

Un nouveau mode de garde hybride

Depuis 2010, les assistants maternels agréés ont la possibilité de se regrouper et d’exercer leur métier en dehors de leur domicile, dans des locaux adaptés et sécurisés appelés “Maisons d’assistants maternels” (MAM). 

Très en vogue en métropole, ce mode de garde s’inscrit dans le cadre de la politique de diversification des modes d’accueil de la petite enfance et offre donc un compromis entre l’accueil à domicile et la crèche, tout en permettant aux ass’ mat’ de mutualiser leurs moyens et conditions d’accueil.

Objectif : +2

La capacité d’accueil locale ayant été estimées à 158 places en juillet 2019 contre 244 en décembre 2016, la Collectivité souhaite encourager la création de MAM sur le territoire avec un objectif de création de 2 nouvelles MAM en 2020. Une façon aussi d’encadrer une activité et d’éviter les solutions de garde à la sauvette qui sont particulièrement nombreuses.

Pour ce faire, le Conseil territorial a décidé d’octroyer une aide à la création de 2000 € avec une majoration de 1000 € pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Cette aide se cumulera avec les aides délivrées par la CAF : 3000 €  d’aide au fonctionnement, 300 € de prime d’installation pouvant être portés à 600 si l’activité est exercé sur un territoire prioritaire, un prêt à l’amélioration du lieu d’accueil des assistants maternels d’un montant maximum de 10 000 € par assistant maternel.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.