Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les résultats des derniers autocontrôles réalisés par l’EEASM et SAUR ont confirmé la pertinence de l’usage du dioxyde de chlore pour enrayer la présence des bromates dans le réseau de distribution d’eau de ville.

En effet, les dernières analyses, effectuées les 5 et 12 décembre 2019 en de multiples points du réseau, révèlent des taux de bromate inférieurs à 5 μg/L, le seuil réglementaire étant de 10 μg/L.

Si ces résultats doivent encore être validés par l’ARS, seule habilitée à lever l’interdiction de consommation, ils révèlent déjà un retour à la conformité physico-chimique de l’eau, en parfaite cohérence avec les objectifs de l’EEASM et la Collectivité de Saint-Martin en termes de délais ou en termes sanitaires et réglementaires. 

Une fois l’avis définitif de l’ARS délivré, un arrêté de fin de l’interdiction de consommation de l’eau sera diffusé par la Collectivité de Saint-Martin.

Pour mémoire, la présence de bromates dans l’eau de ville a été découverte en juin cette année, suite à un contrôle des services de l’Agence régionale de Santé sur les réseaux de distribution. Les taux de bromates les plus élevés avaient été relevés sur les extrémités du réseau (Terres-Basses, Oyster Pond) à plus de 200 μg/L.

L’EEASM et la Collectivité de Saint-Martin s’étaient alors engagés à trouver une solution pérenne dans les meilleurs délais. La résorption de la pollution aux bromates aura ainsi, à Saint-Martin, nécessité 6 mois conformément aux précédentes annonces, ce qui est une réponse particulièrement rapide à un phénomène inédit avec près de 400 000 euros d’investissements.

L’Établissement des Eaux, son délégataire SAUR, et la Collectivité de Saint-Martin se sont engagés dans une démarche globale de rattrapage et d’amélioration des infrastructures et services aux usagers. Ils entendent rester extrêmement vigilants quant à la qualité des réseaux, celle de l’eau et au respect des normes en vigueur et environnementales.

L’EEASM et la Collectivité de Saint-Martin remercient leurs partenaires, et notamment la direction de l’ARS Guadeloupe, pour leur collaboration, ainsi que les habitants de Saint-Martin pour la compréhension et la patience dont ils ont su faire preuve.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.