Temps de lecture estimé : 4 minutes

Bien sûr le PPRn comme dénominateur commun, mais le communiqué de presse reçu ce jour de l’UNION DU PEUPLE TRAVAILLEURS ST-MARTINOIS (Mouvement pour Saint – Martin) porte en son sein un panel de revendications bien plus large et qui motive le mouvement… loin de la politique et des stratégies …


 Manifestation du jeudi 12 décembre 2019

 

PRINCIPALES REVENDICATIONS

 

A la suite de plusieurs réunions et consultations de la population, nous les concitoyens de Saint Martin, face aux différents problèmes consécutifs au PPRN qui ne sont pas résolus à ce jour, avons décidé de maintenir toutes les actions pour faire entendre notre mécontentement et nos revendications.

A. PPRN

  1. Abrogation du Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN) par anticipation, imposé à la population de Saint Martin par arrêté préfectoral, le 6 aout 2019.
  2. Réécrire le PPRN de 2011 afin de pouvoir protéger la population.
  3. Arrêt des expropriations sur les terres en bordure du littoral.
  4. Accession à la propriété aux occupants trentenaires des parcelles sur le littoral.
  5. Arrêt des poursuites judiciaires contre les occupants qui reconstruisent où réparent leurs maisons détruites après le passage du cyclone Irma.
  6. Renforcer les maisons existantes dans les zones exposées.
  7. Construire des digues ou tous moyens pour protéger l’habitat (Charente-Maritime : le village des Boucholeurs après la tempête Xynthia) PPRI zone noire.
  8. Construire des abris cycloniques dans chaque quartier à double utilité (complexe sportif/cinéma…).
  9. Régulariser les terrains sur les 50 pas géométrique (vente des parcelles au frais symbolique).
  10. Départ de la représentante de l’Etat et du Président de la Collectivité.

B. EAUX

  1. Avoir une remise de 70% effective immédiatement sur les factures d’eau et un remboursement depuis la date de l’annonce.
  2. Demander une étude indépendante sur les risques sanitaires sur la consommation d’eau pour le corps humain par rapport au bromate.
  3. Arrêts immédiats de la distribution de l’eau empoisonnée au bromate et suppression des factures aux tarifs exorbitants de l’exploitant de la concession du service publique (Santé publique prérogative régalienne).
  4. Diffusion du rapport de l’expertise de l’eau par l’ARS.

C. PLAGES

  1. Donner un accès adéquat à la population Saint Martinoise à l’ensemble des plages.
  2. Abrogation de toutes les plages privées (panneau de signalisation).

D. ECONOMIE

  1. Maitriser la vie chère (créer un service de la répression des fraudes et de la concurrence efficace).
  2. Laisser les investisseurs réouvrir le Club Orient qui est l’un des plus grands employeurs privés.
  3. Permettre la réouverture des entreprises locales (Gusto et Raymond à Baie Rouge – Kali à Friar’s Bay – Pédro à Orient Bay).
  4. Instaurer une saison de pêche par zone afin de préserver la survie de nos pécheurs locaux.

E. ENTREPRISE/SALARIE

  1. Favoriser le recrutement purement local.
  2. Bannir le racisme et exclusion dans les entreprises.
  3. Mettre en place des critères de sélection afin de favoriser les entreprises locales (marché public, appels d’offres).
  4. Organiser des concours internes à Saint Martin (santé, éducation nationale, force de l’ordre, préfecture, administratif).
  5. Aide financière et accompagnement aux créations d’entreprise locale.

F. POPULATION (jeune, sénior, handicapé, repris de justice, autre)

  1. Ouvrir des structures de réinsertion.
  2. Préserver la santé de notre population en enlevant les antennes radioactives dans les zones habités.
  3. Construire des structures pour nos jeunes (MJC, complexe sportif, Cinéma, Animations, piste de course de moto).
  4. Construire un établissement aux normes pour nos séniors et les personnes porteuses d’un handicap.
  5. Préserver la santé à l’hôpital et bannir la maltraitance des patients et personnels par certaines pratiques venant des médecins.
  6. Ouvrir un centre de repos et de remise en forme.
  7. Mettre en place un accueil physique adapté (bilingue) à notre population dans les entreprises et administrations accueillant du public.
  8. Respecter notre culture et coutume.
  9. Aide à certaine reconstruction et à la rénovation de l’habitat.
  10. Arrêt de la répression par les forces de l’ordre contre les jeunes.
  11. Arrêt des saisies des deux roues en règle pour destruction.

G. Administration publique

  1. Maintenir les 51% à la SEMSAMAR par la Collectivité.
  2. Soutient du personnel local au pôle emploi.
  3. Mise en état du réseau routier sur l’île.

H. Autres

  1. Arrêter l’appropriation des terrains par le conservatoire du littoral et la réserve naturelle.
  2. Réinsérer la langue maternelle de notre île « Anglais » dans l’ensemble de nos écoles du 1er degré (maternelle, élémentaire) et les administrations publiques.
  3. Réouvrir un muséum afin de préserver et transmettre notre patrimoine, culture et histoire.
  4. Soustraire de nos responsabilités les exactions et infractions commises par des éléments non contrôlés par notre organisation.

Collectif têtes ensemble

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.