Temps de lecture estimé : 6 minutes

WEEK-END DES 11 ET 12 JANVIER

Jeudi soir, le Voyager suspend ses rotations entre Saint-Martin et Saint Barthélemy à cause d’une hélice endommagée par un objet non identifié. Sorti de l’eau pour être réparé Vendredi, tout rendre dans l’ordre mais les conditions météorologiques affectent toutefois les horaires réguliers jusqu’à Mardi, en effet il n’y aura qu’un seul aller-retour entre les 2 îles Samedi et Dimanche : le matin dans les sens Gustavia Marigot et en fin d’après midi dans les sens inverse. Lundi le bateau reste à quai.

Toujours à cause du mauvais temps, Vendredi en fin d’après midi un voilier s’est échoué sur la plage au niveau de Baie Nettle, il avait rompu ses amarres ; à son bord se trouvaient 3 amis du propriétaire qui leur avaient confié le navire pendant son absence. Un témoin le voyant dériver dangereusement a prévenu la SNSM mais leur bateau n’étant pas opérationnel, il a fallu se tourner vers le CROS qui n’a pas pu intervenir non plus ; par manque de chance la gendarmerie nautique n’était pas en mesure de se déplacer et le voilier a fini sa course sur un récif.

Samedi les services météo appellent à la prudence en raison des forts vents attendus jusqu’à mardi avec des rafales pouvant atteindre 70 km/h, voire davantage ; s’ajoute à cela une houle de nord / nord-est qui rend la navigation périlleuse et déconseillée. Et Dimanche soir c’est à nouveau une embarcation qui fera les frais de ces mauvaises conditions : le D-Boat brise son amarrage et s’échoue contre les rochers situés non loin de Beacon Hill. Fort heureusement, ce navire ne naviguant plus depuis longtemps, tout risque de pollution a été immédiatement écarté.

LUNDI 13 JANVIER

En juillet 2019, le conservatoire du littoral avait lancé un appel d’offres pour les travaux d’aménagement de la baie de l’embouchure sur le site du Galion. 3 lots distincts avaient été définis : tout d’abord les travaux de nettoyage du site puis les travaux de remise en état de la voirie et enfin les travaux d’aménagement extérieurs. La première phase devrait commencer à la fin du mois de Janvier et se déroulera sur 5 semaines pour un coût total de 39 .000 euros ; la seconde partie sera effectuée à partir de fin Février pendant 10 semaines et coûtera environ 210.000 euros, seront intégrés la signalétique, les pieux de bouclage et le balisage des sentiers piétons.

Aucun accord satisfaisant n’ayant été trouvé pour la troisième et dernière étape, un nouvel appel d’offres devrait être lancé d’ici peu pour les aménagements de carbets de pique-nique, de tables, de jeux pour les enfants, etc… ainsi que des plantations pour agrémenter le tout vont être réintégrés dans un nouvel appel offres (phase 2) qui sera lancé en début d’année et qui comprendra également un lot de plantations.

MARDI 14 JANVIER

Le classement des cinquante meilleurs restaurants de la Caraïbe vient d’être publié par l’incontournable Caribbean Journal. 9 restaurants de Saint-Martin et 3 de Saint-Barthélemy figurent au classement ainsi que 2 établissements de Sint Maarten pour la première fois. Grand Case est toujours en tête avec l’Ocean 82 classé 6ème, le Temps des Cerises 17ème, le Cottage 30ème suivi de près par le Bistrot Caraïbes 32ème et le Pressoir 37ème, puis le Barranco 44ème et l’Auberge Gourmande 48ème.

Le tout nouveau Télégraphe de la Baie Orientale trie bien son épingle du jeu avec une place de 42ème, seulement quelques mois après son ouverture, quand au Tropicana de la Marina Royale, il confirme sa place de leader en obtenant la place de 15ème.

A Sint Maarten, ce sont l’Emilio’s et le Roxxy qui ont été remarqués. A Saint-Barthélemy, le Tamarin, le  Quarter Kitchen and Cocktail Lab et le Pearl Beach se classent honorablement parmi les établissements les mieux côtés.

MERCREDI 15 JANVIER 

Le MICA Center (Maritime Information Cooperation & Awareness Center) publie un bilan annuel des actes de piraterie et de brigandage maritimes, sur l’année 2019. Le nombre total d’événements liés à ce phénomène reste stable depuis 4 ans avec 360 événements signalés dans le monde sur les 12 derniers mois.

Pour info, des records avaient été atteint en 2011 lors des attaques répétées au large de la Somalie avec pratiquement 2 fois plus de cas recensés.

Toutefois il est important de noter que de nombreuses îles des Caraïbes ont subi une augmentation du nombre d’actes de piraterie et brigandages sur les navires de plaisance. Le secteur le plus touché se situe au sud de l’arc antillais : Saint-Vincent, les Grenadines et la Grenade. A Saint-Martin, le MICA Center a recensé 4 cas l’année dernière alors qu’il n’y en avait eu qu’un seul en 2018.

L’Amérique latine n’est pas épargnée où les navires de fort tonnage sont particulièrement visés lorsqu’ils sont au mouillage au Pérou, au Venezuela et en Colombie notamment.  L’océan Indien est quand à lui en forte baisse avec 25 événements au cours de l’année 2019.

Le Pacifique reste l’endroit le plus calme, l’Océanie est pour le moment totalement préservée du brigandage et de la piraterie.

JEUDI 16 JANVIER

A Saint-Barthélemy, les dernières fusées du feux d’artifice du jour de l’an n’étaient pas encore refroidies que déjà les plus beaux yachts repartaient vers des destinations lointaines bouclant ainsi une année plutôt satisfaisante au niveau de la fréquentation touristique comme le prouvent les chiffres révélés ces derniers jours.

Presque 350 bateaux étaient présents dans la rade de Gustavia le soir de la Saint-Sylvestre, dont 217 navires de luxe. La direction du port a enregistré 230 formalités d’entrée sur les 5 derniers jours de l’année, soit 3.148 passagers en provenance principalement des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d’Afrique du sud, mais aussi du Canada, de France et d’Australie.

Le record de 2016 qui comptait 337 bateaux amarrés pendant cette nuit magique a donc été battu cette année sans toutefois atteindre le chiffre de 2015, dont tout le monde se souvient puisque 402 yachts s’étaient donné rendez-vous pour les 12 coups de minuit.

A l’aéroport, la situation était identique avec 11.380 passagers accueillis et des journées qui ont dépassé les 200 mouvements d’avions entre le 20 Décembre et le 5 Janvier, dont 268 mouvements pour la seule journée du 5.

Tout porte à croire que la saison sera excellente à Saint-Barth même si certains établissements hôteleirs ne sont toujours pas rouverts.

LA SEMAINE PROCHAINE

Des séances de zumba gratuites sont proposées par le Conseil Territorial des Jeunes et l’association Festivités Carnavalesques de Saint-Martin jusqu’au carnaval jusqu’au 21 Février prochain. Accessibles à tous, même aux enfants, elles se déroulent chaque Vendredi de 19h à 20h à la Halle des Sports de Marigot (stade  Vanterpool).

Le but est de faire reprendre progressivement l’entrainement aux carnavaliers afin qu’ils soient en pleine forme le moment venu, mais aussi de sensibiliser la population saint-martinoise sur l’importance de pratiquer régulièrement une activité sportive tout au long de l’année.

Pour info : le carnaval 2020 commencera le 15 Février et se terminera le 26. 

Les Mardis de Grand-Case 2020 commenceront le 4 Février au lieu du 21 Janvier comme prévu initialement. Inscriptions et renseignements par mail à : corinnesxmcalypsoevent@gmail.com

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.