Temps de lecture estimé : 3 minutes

Mardi 28 Janvier, la boutique Orange sise rue du Général de Gaulle accueillait la presse et un aréopage représentatif de ceux qui ont permis à Marigot ce come back de l’opérateur téléphonique number one : responsables locaux et régionaux d’Orange, prestataires incontournables et sociétés ayant réalisé les travaux et aménagements.

D’abord… le choix géographique de la réimplantation !

A une époque où Marigot se meurt du fait de la déprise économique qui l’affecte depuis plus de 10 ans, celle qui est considérée comme “notre capitale” et la vitrine de la destination Saint-Martin subit le feu croisé d’une activité qui peine à trouver son souffle et de l’effet vortex de la zone d’activité de Hope Estate qui semble vouloir tout aspirer…

Les responsables d’Orange se sont donc légitimement posés la question suite à Irma de leur implantation géographique… Marigot est resté la réponse qui s’imposait et pour Thierry Kergall, Directeur Orange Antilles-Guyane, il était de la responsabilité de l’opérateur de maintenir cette position pour participer à la redynamisation de la ville tout en bénéficiant d’un cadre historique et encore authentique dont ne peuvent pas se targuer les zones urbaines nouvelles.

La boutique !

Peu impactée par Irma, elle n’a par contre pas résisté à la période de pillages qui s’en est suivie et on sait l’appétence des smartphones et autres outils technologiques. Aujourd’hui, si le personnel d’Orange se souvient parfaitement de ce trauma, la nouvelle boutique en atténue les effets. Conçue en open space, mobilier épuré et surtout véritable showroom d’objets connectés, l’espace est particulièrement agréable et apporte une modernité soignée à laquelle nous ne sommes pas forcément habitués : smartphones, ampoules, enceintes et autres objets connectés en démonstration réelle, large choix en termes de téléphonie etc…

Point de situation…

La fibre ! Il est évident que nous sommes aujourd’hui loin de larges espoirs nourris au lendemain d’Irma et qui laissaient entrevoir un territoire 100% fibré en moins de deux ans. Nous ne reviendrons pas sur les promesses faites par les pouvoirs publics qui ont su buter sur le réalisme financier, ou sur la complexité de gérer dans la simplicité la mutualisation de l’enfouissement des réseaux entre opérateurs de réseaux dit “secs” : fibre, réseau électrique etc…

Thierry Kergall, Directeur Orange Antilles-Guyane :
“Nous avons investi plusieurs dizaines de millions d’euros aux Antilles entre le mobile et la fibre”

Néanmoins, Thierry Kergall annonce sur le déploiement de la fibre un peu moins de 2000 foyers raccordables fin 2019 et un objectif de 6000 supplémentaires à horizon fin 2020.

“Nous savons bien que cela semble long pour le client final mais le déploiement de la fibre nécessite énormément de travaux en amont et d’opérations qui ne sont pas forcément visibles par le client. Aujourd’hui, nous entamons la réelle phase de connexion potentielle des clients et le déploiement monte en puissance.”

La téléphonie ! Sur ce volet, Thierry Kergall promet un changement notable pour les abonnés lié à une évolution technologique. En effet, les relais actuels du fabricant ALCATEL vont être remplacés par des modèles bien plus performants de chez NOKIA. Le débit de la 4G va être réellement boosté même si cela passera par une très courte période de perturbations durant le mois de février : vitesse de débit multipliée par 3 sur le flux descendant.

Un bel outil donc au cœur de Marigot et un espace qui participe de ce redressement d’une situation économique et sociale qui pèse sur une population qui globalement a besoin de ces initiatives de qualité, de ces indicateurs pour retrouver l’énergie et l’envie d’une projection…

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.