Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le slogan d’une célèbre entreprise qui change les pare-brises sans rendez-vous pourrait tout à fait lui correspondre.

A la différence près qu’il ne s’agit pas d’automobile, mais de téléphonie mobile. En effet Walter Thibaudeau alias  “Dr Phone” s’est spécialisé dans la remise en état des portables endommagés quel que soit le modèle ou presque. 

Né à Saint-Martin il y a bientôt vingt ans, le jeune garçon a suivi une scolarité tout ce qu’il y a de plus normale sans toutefois se montrer très passionné par les matières qui lui sont enseignées ; lui ce qu’il préfère c’est l’archéologie et dès son plus jeune âge, il s’imagine très bien en train de fouiller de vieilles ruines à l’autre bout du monde afin d’y découvrir on ne sait quel trésor secret. 

Mais ses rêves de gamin vont vite faire place à la réalité ; vingt et unième siècle oblige, cette réalité là est virtuelle lorsqu’il découvre les premiers jeux vidéos, et ce n’est plus dans les pierres qu’il va fouiller mais dans les chemins complexes de l’informatique afin d’en comprendre les rouages et même parfois d’en détourner les fonctions premières pour une utilisation optimisée au maximum. Sans pour autant plonger dans les entrailles d’un disque dur, il bidouille à sa façon les programmes réputés inaccessibles pour aller au-delà des limites préconisées sur les modes d’emploi.

Internet et amitiés virtuelles 

Après la classe de 3ème, il part en métropole pour continuer des études qu’il souhaite les moins longues possibles car son truc à lui c’est d’être présent dans l’action sur le terrain, et le plus tôt sera le mieux. Ayant opté pour une branche technologique, il se dirige peu à peu vers le commerce afin dit-il, d’avoir un choix le plus large possible quand le moment de son premier job sera venu. 

En attendant il cultive sa passion de la communication par le biais d’internet où, comme toute personne de sa génération, il se fait de nombreux amis virtuels mais pas dénués d’intérêt. Ceux qui le connaissent depuis son plus jeune âge vous diront que malgré les apparences, Walter est un garçon très sociable, et il le prouve à chaque instant car une fois son cursus scolaire terminé, il multiplie les contacts pour qu’une fois retourné à Saint-Martin, il puisse entrer de plein pied dans la vie professionnelle, sans toutefois avoir d’objectif bien précis. 

C’est le hasard qui va faire basculer son destin, en effet alors qu’il s’apprête à boucler ses valises pour revenir sur sa terre natale, il apprend que son père vient de casser son téléphone portable et que personne sur l’île n’est en mesure de lui réparer rapidement. Cela paraît inimaginable pour Walter qui, sur les conseils de sa maman, va instinctivement saisir la balle au bond et se lancer dans une formation afin d’apprendre les rudiments de la remise à niveau des portables abîmés.

Lui qui ne voulait plus aller à l’école, il se retrouve à nouveau sur les bancs d’une classe, mais cette fois-ci c’est bien différent parce que ce qu’on y apprend et ce qu’on y fait, c’est du concret et le voilà qui se donne à fond  devant les yeux ébahis des formateurs qui sont bien obligés d’admettre qu’il possède un réel potentiel en la matière.

Ses camarades de classe sont des gens parfois bien plus âgés que lui, qui possèdent déjà leur propre business et qui sont ici uniquement pour parfaire leur formation afin d’offrir un vrai service après-vente à leur clientèle toujours plus exigeante. Walter Thibaudeau n’étant pas du genre à se laisser intimider par la moindre difficulté, il comprend tout et il comprend vite surtout. 

Rapidité et efficacité 

De retour à Saint-Martin, il se met en quête d’un local où il pourra installer son atelier, c’est chose faite dès l’automne dernier et le voici qui ouvre sa boutique début Décembre.

Dès les premiers jours, les clients affluent grâce au bouche à oreille qui fonctionne bien (et un petit coup de pouce de Buzz qui lui envoie désormais systématiquement de nombreux clients attirés par les délais courts de réparation ainsi que par des tarifs tout à fait raisonnables). 

Voilà, la machine est lancée et Walter Thibaudeau travaille sans relâche pour remplacer les écrans fêlés et les boîtiers fendus grâce à un système d’approvisionnement extrêmement rapide, et à une grande efficacité d’intervention sur toutes les marques de smartphones, tablettes et montres connectées. 

La concurrence étant pratiquement inexistante dans ce domaine, il est fort à parier que l’avenir de ce garçon promet des lendemains qui chantent, alors quand on lui parle de jeunesse inactive, désœuvrée et sans emploi, Walter sourit gentiment car il fait partie de ces jeunes gens qui prouvent qu’il n’est nul besoin de posséder une bardée de diplômes pour travailler, pour réussir et pour avoir des objectifs professionnels réalisables. Allo quoi !

Walter Thibaudeau “Dr Phone” c’est à Hope Estate au premier étage derrière le Crédit Mutuel. Tél : 0690 52 55 59

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.