Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Conservatoire du Littoral est propriétaire de plusieurs parcelles sur le site du Galion. On rappellera que le Conservatoire est un établissement public administratif national français créé en 1975 dont la vocation est, par le biais de l’acquisition foncière, la protection, la restauration et la gestion d’espaces naturels sensibles et remarquable.

C’est avec ces objectifs que le Conservatoire a tenté il y a quelques jours de lancer ses travaux planifiés depuis plusieurs mois et qui visent à réhabiliter le site.

Pour cela il fallait pouvoir procéder au nettoyage et à la démolition de plusieurs édifices en béton, remettre en état la voirie, et aménager le site en y posant de la signalétique, des carbets pique nique en accès libre, une clôture basse pour préserver certains endroits écologiquement sensibles, des poubelles et autres jeux pour enfants.

Un dossier de permis de construire a été déposé en Collectivité pour la construction des carbets de pique-nique. Ces opérations sont financées à hauteur de 80% par l’Etat et 20% par le Conservatoire du littoral dans le cadre du Contrat de Développement pour la phase 1 d’un coût total de 400 000 euros et du Contrat de Convergence pour la phase 2 dont le coût total est estimé à 480 000 euros.”

Oui mais… le Galion est un site ultra-sensible et la population n’a pas vu d’un très bon œil l’arrivée des engins de chantier imposant à l’entrepreneur de suspendre ses travaux.

C’est encore une fois l’exemple d’une communication inadaptée qui a pour conséquence de laisser la population en prise avec certaines craintes et la première d’entre elles est de se voir privé d’un accès aux plages. Il ne faut pas oublier que ce sujet, la privatisation de certaines parcelles sur les plages à Saint-Martin, fait partie de ceux qui ont nourri la grogne et les émeutes de décembre 2019 puisque cela entretient un sentiment de spoliation de la population locale.

Le Conservatoire va donc vraisemblablement devoir passer par une phase de pédagogie bien plus profonde et bien plus au contact de la population pour que ce projet puisse obtenir les faveurs des usagers du site.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.