Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’effectivité du confinement “à la dure” de nos voisins de Sint Maarten a des effets assez surprenants à Saint-Martin.

Tellement “habitués” à ce que l’harmonie règne entre les deux parties de l’île, nos concitoyens de la partie française semblent convaincus que le confinement sera aussi renforcé en partie française et se ruent donc vers les supermarchés pour conforter des stocks alimentaires et de produits de première nécessité qu’ils ont forcément déjà su largement constituer depuis trois semaines.

Le confinement devient un simple mot, les précautions d’usage volent un peu en éclat et les files d’attente ont quelque chose de surréaliste.

Alors nous allons ici rappeler ce que nous avons clairement entendu en conférence de presse pas plus tard qu’hier : le confinement à la française reste celui qui vous est imposé depuis trois semaines et il n’est pas prévu de “durcissement” !

Si l’on ajoute à ce mouvement de foule les contrôles opérés de façon plus massive par les forces de gendarmerie qui ont reçu des renforts dans le week end… les routes de Saint-Martin reprennent des allures bien connues, celle de voies embouteillées, phénomène qui serait presque rassurant si le risque de la contamination n’était pas là !

Restez chez vous si vous n’avez aucune raison valable de sortir.
Les supermarchés ne manquent pas de stock et les liaisons d’approvisionnement sont opérationnelles.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.