Temps de lecture estimé : 3 minutes

C’est vrai que depuis le début du confinement, soit 3 semaines, les élus locaux étaient assez “absents”, laissant la place large à celui qui assume la compétence “Santé Public” à savoir l’Etat… Il faut dire que le 26 Mars aurait dû voir 3 d’entre eux faire face à la justice et que les semaines précédentes, la communication de la Collectivité a soigneusement su éviter les sujets qui fâchent ou embarrassent.

Cet épisode n’a naturellement pas eu lieu même si le ministère public espère bien que le rendez-vous judiciaire se fera avant la trêve estivale… tout dépendra de la durée effective du confinement. Sur le sujet, si les habitants de Wuhan ont dû se cloitrer pendant plus de deux mois, il n’y a pas de raison objective pour que nous ne le soyons pas tout autant, nous qui avons de plus une sérieuse tendance à l’indiscipline, celle-là même qui nous permet de trouver un panel de justifications bidon pour rompre le confinement et aller nous exposer et exposer autrui au risque de contamination.

Quoiqu’il en soit, nos deux élus, qui aujourd’hui disposent d’un pouvoir encore plus important qu’hier depuis que le Gouvernement, par ordonnance et pendant la durée de l’état d’urgence, a attribué à l’exécutif de plein droit la capacité de délibérer de sujets devant normalement être présentés aux assemblées délibérantes (conseil territorial, en ce qui concerne Saint-Martin), s’invitent sur vos écrans pour faire chaque semaine un point de situation.

Sécurité sanitaire avant tout, c’est donc via Facebook que vous aurez la possibilité de les retrouver. La presse elle est invitée à transmettre aux service communication de la COM les questions d’actualité qui ne manquent pas. D’ailleurs, si vous souhaitiez que nous nous fassions le relais de vos interrogations, n’hésitez pas vous même à nous transmettre vos questions par e-mail (lejournal@leweeks.info), nous tenterons de les rendre audibles par notre tandem de décideurs.

“Tenterons”… car il faut bien reconnaître que même si nos élus n’ont jamais eu autant de pouvoir depuis cette ordonnance (ils cumulaient déjà celui dévolu aux Régions, aux Département, aux Communes, et une part de celui de l’Etat), il n’en reste pas moins que depuis des mois, depuis le clash entre le Président Gibbs et le Préfet Gustin, depuis la révision du PPRn et les mauvaise relations avec la représentation locale de l’Etat, le Président Gibbs prend un soin particulier à rappeler quels sont ses domaines de compétences… et la santé publique ne relève pas de celles-ci.

Pour autant, partout sur le territoire de la République, les élus ont bien compris qu’au-delà de cette séparation des pouvoirs et des compétences, l’important en cet historique moment de crise est de parvenir à travailler ensemble au bénéfice de tous, ce TOUS que l’on sait si bien solliciter en période électorale… en allant bien au-delà du simple relais des consignes nationales. Le Président Chalus pour la région Guadeloupe a su le faire très rapidement par des mesures diverses à destination de sa population et de ses entreprises, dès l’apparition de la crise, le Président Magras lui a décidé purement et simplement de se donner les moyens d’un test de toute sa population…

Bref, RDV est posé pour un moment de communion avec notre tandem d’élus à la tête de l’exécutif saint-martinois, cet après midi à 16:00, sur la page Facebook de la Collectivité : https://www.facebook.com/ournewssxm/.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.