Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les forces armées aux Antilles (FAA) sont pleinement impliquées dans l’opération RESILIENCE. Afin d’apporter la meilleure réponse à la crise sanitaire, une manœuvre de bascule de force est nécessaire afin d’anticiper et prévenir la propagation de la pandémie sur l’ensemble des îles françaises des Antilles en appui des autorités préfectorales et sanitaires.

Un détachement de militaires français des FAA, composé de deux sections du 33èmeRégiment d’infanterie de Marine (RIMa), est actuellement embarqué sur le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Dumont d’Urville en direction de l’île de Saint-Martin où il va être déployé pour participer à la lutte contre l’épidémie du covid-19.

Particulièrement qualifiés, les militaires du 33èmeRIMa seront en mesure d’apporter des moyens complémentaires d’appui logistique et de mobilité au profit de la Préfecture et des services de l’Etat. Ils pourront compléter le maillage territorial et informer les populations en renfort des administrations et des structures sanitaires de l’île.

Doté de compétentes logistiques et équipé de véhicules adaptés, le détachement est en mesure de répondre à des demandes de transport de matériel et soutenir la population et les autorités civiles. Il est également à même de coordonner la distribution de la production locale de liquide hydro-alcoolique, depuis sa distribution jusqu’à sa gestion des stocks, par exemple.

Ces renforts prépareront également l’organisation du débarquement et du transport du fret actuellement à bord du porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude. Ils seront en mesure de monter le poste médical d’évacuation (PME), en provenance de métropole, qui serait installé en amont de l’hôpital en cas d’aggravation de la situation sanitaire.

Pour mémoire, le 33eRIMa est intervenu aux Bahamas l’an dernier, lors du passage du cyclone Dorian et il réalise régulièrement des missions de présence sur l’île. Le régiment possède depuis de très nombreuses années la culture du secours aux populations après projection par navire amphibie.

Le contexte du covid-19 a imposé la mise en œuvre de mesures fortes pour éviter la propagation du coronavirus. Outre les gestes barrières et le respect des mesures de distanciation sociale, tous les militaires du 33èmeRIMa ont appliqué un confinement strict de quatorze jours avant leur arrivée sur Saint-Martin.

Les 1200 militaires des FAA s’engagent auprès de la population en apportant leur soutien, leurs compétences, leurs moyens et leurs savoir-faire aux autorités civiles de Martinique, de Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy ; tout en assurant le maintien de leur aptitude opérationnelle, afin de poursuivre leurs missions de protection des français.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.