Temps de lecture estimé : 2 minutes

14 avril 2020

Comme suite à la décision du Ministre des Solidarités et de la Santé chargé d’autoriser par décret l’utilisation de certains médicaments vétérinaires possédant aussi une autorisation pour la médecine humaine, la préfecture de Guadeloupe, à la demande de l’ARS a fait paraitre un arrêté de réquisition portant sur certains médicaments vétérinaires utilisés en anesthésiologie notamment.

L’objectif de cet arrêté était d’informer, mobiliser tous les acteurs de la médecine vétérinaire – vétérinaires, pharmaciens, grossistes, dépositaires – susceptibles d’en détenir en stock pour qu’ils les déclarent puis les mettent à la disposition des acteurs de santé hospitalier au CHU ou au CHBT.

Chaque pharmacie, chaque vétérinaire a ainsi été invité à faire remonter ses stocks. Cette démarche a été mise en place sur l’ensemble du territoire français.

A ce jour, la mobilisation des vétérinaires de notre archipel a permis de collecter 77 flacons multi doses correspondant aux médicaments recherchés. Grace à leur coursier, l’ARS a mis à disposition de la pharmacie du CHU l’ensemble de ces médicaments dès jeudi soir.

Ces deux spécialités PROPOSURE® et PROPOVET® récoltées sont la réplique exacte de spécialités utilisées en médecine humaine. Elles gonflent utilement, les stocks des produits en stock à l’hôpital.

L’objectif de l’opération reste d’anticiper les besoins de l’hôpital surtout si le nombre de patients pris en charge en réanimation continue d’augmenter. Le nombre de lits de réanimation pouvant être portés de 27 en période ordinaire à 75 si la vague épidémique est forte.

L’ARS précise qu’une démarche du même type est en cours pour permettre aux structures de biologie animale de contribuer directement à la réalisation des tests diagnostiques de Covid-19 chez l’homme.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.