Temps de lecture estimé : 2 minutes

Lors de son allocution télévisée, le Président de la République Emmanuel MACRON a annoncé que les élèves reprendront le chemin des écoles, collèges et lycées progressivement à partir du 11 mai, évoquant une organisation différente des temps et des espaces et la mise à disposition pour élèves et enseignants du matériel de protection sanitaire nécessaire.

Pour l’UNSA Saint-Martin, si le gouvernement a mal calibré l’intensité de la pandémie dès le début de la circulation du virus, la reprise des activités scolaires ne doit pas se faire dans la précipitation.

La perspective du 11 mai apparaît très rapide au regard de la situation sanitaire actuelle : il faut établir un protocole de reprise qui devra être discuté avec les représentants du personnel.

Nous saluons donc la décision du Président du Conseil territorial de Saint-Martin d’organiser une rencontre entre les différents acteurs de la Communauté éducative.

Avant de parler de retour, toutes les conditions de sécurité doivent être réunies. Ensuite, la reprise de la scolarisation des élèves dans les écoles et établissements nécessite que les équipes se retrouvent préalablement pour préparer leur retour.

En effet, il faudra non seulement savoir accueillir les élèves et les familles qui auront vécu une situation très dramatique, mais aussi reprendre le cours d’une scolarité en intégrant pédagogiquement cet épisode de rupture de la fréquentation scolaire.

Enfin, le terme « progressif » nécessite d’être explicité : le Ministère de l’Education Nationale doit travailler aux conditions et exigences de cette reprise qui doit être sécurisée, apaisée et réussie pour les élèves et les personnels.

Le Bureau de l’UNSA Saint-Martin

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.