Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le président de la République s’est entretenu ce jeudi en visioconférence avec une vingtaine de maires et de représentants d’associations d’élus afin de tracer les contours du déconfinement prévu à partir du 11 mai, en attendant la doctrine nationale.

A moins de trois semaines du début du déconfinement, le chef de l’Etat a ainsi tenu à rassurer les élus et a annoncé que le cadre national devra être adapté et « territorialisé » avec l’appui des élus locaux, selon des propos rapportés par l’Elysée. Selon Emmanuel Macron, « territorialisé » ne signifie pas « par régions », « qui ne correspondent pas aux réalités des territoires », mais bien « selon les situations et spécificités de chaque région.

La fin du confinement entamé le 17 mars se préparera donc avec les maires et élus locaux, y compris en ce qui concerne le retour des élèves en classe.

Sur ce point, la rentrée du 11 mai se fera en outre sur la base du volontariat des parents et priorité sera sans doute donnée aux « plus jeunes, ceux qui ne sont pas autonomes », ainsi qu’aux enfants « les plus en difficulté ».

La rentrée sera « progressive, concertée avec les élus locaux et adaptée aux réalités locales », notamment en fonction de la taille des communes, a expliqué la présidence. Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, avait déjà annoncé un retour à l’école étalé sur trois semaines par niveaux, avec des groupes de 15 élèves au maximum.

Les maires sont en outre encouragés à acheter massivement des masques grand public.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.