Temps de lecture estimé : 3 minutes

Nombreux sont les médias qui à l’échelle ultramarine ou hexagonale ont repris cette information sur la base d’une dépêche de l’AFP : « Emmanuel Macron a répondu favorablement à l’ouverture des bars et restaurants sous certaines conditions », a indiqué à l’AFP la Collectivité.

L’AFP, Agence France Presse, fait référence en matière de sérieux, de pertinence et de factualité pour ce qui relève de l’info. On devine donc que les restaurateurs et propriétaires de bars à Saint-Martin s’appuient largement sur cette information parue sur la toile en cette matinée du 04 Mai 2020.

Oui… mais…

Une fois n’est pas coutume : s’il est vrai que l’ouverture des bars et des restaurants est une volonté du Président Gibbs et s’il est indéniable que le Président de la Collectivité a su considérer que lors de son dernier entretien avec le Président de la République, Emmanuel Macron, ce dernier a su être sensible à certaines doléances de la Collectivité… il n’en reste pas moins qu’en ce lundi 04 Mai 2020, il n’est aucune décision prise quant à ces réouvertures à la marge de la doctrine nationale.

Difficile de penser que l’AFP ait pu par cette légèreté servir un quelconque lobbying des socio-professionnels concernés mais il n’en reste pas moins qu’il va être difficile pour les pouvoirs publics de ne pas céder sur ce point, quelque soit la situation sanitaire, lors des négociations qui ont actuellement lieu à Saint-Martin, puisque l’info à déjà fait plus que le tour du WEB…

A moins que, et c’est assez rare pour être souligné, l’AFP ne se fende d’un Erratum circonstancié.

En tout état de cause, la situation Saint-Martinoise est pour ce point bordée par la voie très officielle de la Préfecture qui indique qu’une série de réunions  aura lieu cette semaine :

  • le 5 mai avec les directeurs des écoles privées hors contrat,
  • le 7 mai avec la Collectivité de Saint-Martin, l’Éducation nationale et l’ARS pour valider, après une première concertation, les conditions de réouverture des écoles le 11 mai
  • une rencontre à programmer pour aborder la relance économique, le calendrier et les conditions de réouverture des commerces. L’assouplissement des règles déterminées au niveau national (date de réouverture des commerces, des restaurants et cafés) n’est pour le moment pas acté
  • une réunion avec l’ARS et la Collectivité de Saint-Martin pour valider les conditions préalables à la réouverture des plages pour la baignade uniquement  (analyse des eaux de baignade notamment)

L’information concernant les bars et restaurants viendra donc… en temps utiles… même s’il est évident que cette réponse est très très attendue par les professionnels.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.