Temps de lecture estimé : 6 minutes

Le président Daniel Gibbs et sa première vice-présidente Valérie Damaseau sont intervenus en direct, ce lundi 4 mai 2020 à 16h00, pour le 5ème Point COM live hebdomadaire de la Collectivité, dans le cadre de la crise de COVID19. Veuillez trouver ci-joint le draft en FR/AN de leur déclaration.

Parmi les principales informations du jour, l’exécutif territorial a annoncé :

  • La levée de l’arrêté d’interdiction de baignade, à compter du vendredi 8 mai prochain, sous réserve de la bonne qualité des eaux de baignade (sur prélèvement de l’ARS). La levée de l’arrêté permettra uniquement, dans un premier temps, la baignade et la promenade sur la plage. Les rassemblements, pique-niques, barbecues, resteront interdits jusqu’à nouvel ordre.
  • Sur la réouverture progressive des écoles à partir du 11 mai, la Collectivité maintient sa position et indique vouloir disposer de précisions et de protocoles clairs de la part du gouvernement. Il est certain que sans la prise en compte de nos besoins spécifiques, il ne sera pas possible de rouvrir toutes les écoles de Saint-Martin au mois de mai. Les réunions de concertation avec le Rectorat, les acteurs de l’Education et la Préfecture, se poursuivront cette semaine, jusqu’à aboutir à une décision conjointe.
  • L’exécutif a également annoncé sa volonté de voir les entreprises du secteur touristique rouvrir leurs portes à partir du 11 mai. Le président de la République répondu favorablement mais sous certaines conditions sanitaires. Les discussions sont en cours avec la préfète et ses services. La Collectivité sera informée du Plan de déconfinement et des mesures sanitaires imposées par l’Etat pour une réouverture progressive des entreprises du secteur touristique.
  • Au regard des difficultés du territoire liées à la saisonnalité de l’économie touristique et aux difficultés à venir, l’exécutif territorial demande au gouvernement  une prolongation du dispositif de chômage partiel jusqu’à la fin de l’année 2020. Cette disposition simple, comprise par les entreprises au vu de la réussite, à ce jour, du dispositif d’activité partielle, a le mérite de son efficacité. Pour rappel, 829 entreprises ont formulé une demande d’aide plafonnée à 1500 euros à Saint-Martin pour une demande à hauteur de 1390 euros en moyenne par entreprise. Et 950 entreprises ont eu recours à l’activité partielle à Saint-Martin depuis le début de la crise pour un total de 4478 salariés.
  • Au regard des remontées de certaines entreprises sur le Prêt garanti par l’Etat, certaines banques ne jouent pas le jeu localement pour accompagner les entreprises. L’exécutif demande aux banques de reconsidérer leurs critères pour soutenir les entreprises saint-martinoises qui sont en difficulté.
  • Le Volet 2 du Fonds de solidarité Etat/COM a été ouvert, vendredi 1er mai. Cette aide complémentaire est comprise entre 2000 et 5000€, elle est mobilisable pour les entreprises de 1 à 10 salariés. Les démarches doivent être effectuées sur le site Internet de la Collectivité : www.com-saint-martin.fr. Les dossiers seront instruits par nos services puis transmis à la DIECCTE avant la mise en paiement.
  • Les entreprises peuvent recevoir jusqu’à 1500€ sur le Volet 1 qui a été prolongé d’un mois, au titre du mois d’avril 2020. Les démarches se font directement sur la plateforme nationale www.impots.gouv.fr
  • La Collectivité a débloqué un fonds supplémentaire de 5 millions d’euros distribués grâce à un dispositif à trois paliers pour apporter une aide à toutes les entreprises du territoire, quelle que soit leur taille. Cette aide prend la forme de deux prêts d’honneur pouvant atteindre 15 000€ et le recours au prêt rebond de la BPI. Pour toutes ces questions, notre délégation Economique se tient à votre disposition au 06 90 66 10 96.
  • La Collectivité travaille à la reprise du service public au mois de mai. Les personnels seront équipés pour accueillir le public dans le respect des gestes barrières. Une réunion en ce sens est prévue pour fixer les contours de cette reprise. La Collectivité s’organise pour l’achat de masques, gants, gels, savon liquide, en quantités suffisantes pour que l’administration puisse répondre aux exigences imposées par l’ARS.
  • La campagne de dépistage PCR du Covid19 vient de démarrer. Elle est pilotée par notre hôpital, en partenariat étroit avec la Collectivité mais aussi l’ARS, l’Etat, les Conseils de quartier, les associations Saint-Martin Santé et la Croix-Rouge, et les médecins et infirmiers libéraux. Le dispositif de médecins mobile est conduit par les bus de la Croix-Rouge dans les 4 quartiers choisis par l’hôpital : Quartier d’Orléans, St James, Agrément et Sandy Ground, du 4 au 18 mai, selon un planning préétabli. Toutes les personnes ayant des symptômes grippaux peuvent se faire dépister dans l’un des centres mobiles, quel que soit leur quartier de résidence.
  • Au sujet des frontières dont la gestion relève exclusivement de la Première ministre et de la Préfecture, la Collectivité cherche actuellement des solutions avec la préfecture et le gouvernement de Sint Maarten pour répondre aux difficultés des entrepreneurs locaux qui peinent à obtenir un laisser-passer. C’est donc une démarche tripartite qui doit être menée, pour préparer la sortie de confinement et trouver les clefs d’un consensus tant que le contrôle aux frontières est maintenu.
  • Pacte de Solidarité : la Collectivité et ses services ont réalisé 316 interventions chez des personnes en situation de vulnérabilité (personnes âgées, personnes handicapées ou démunies), pour la livraison de repas, la distribution de colis alimentaires ou le portage de courses à domicile. Ce dispositif sera maintenu tant que nécessaire.
  • Pacte de solidarité : la Collectivité met en place une aide pour les étudiants en difficulté :

– Le paiement anticipé du reliquat des bourses (40%) a été simplifié par la simple présentation d’une attestation sur l’honneur. Cette décision a d’ores et déjà été votée en conseil exécutif, le 29 avril dernier.

– L’octroi d’une aide d’urgence de 500€ par étudiants sur demande, pour laquelle la collectivité s’est déjà engagée sur une enveloppe de plus de 200 000 euros. Cette opération s’adresse d’abord aux 372 boursiers de la COM et sera élargie à des étudiants hors cadre. Le montant de l’aide exceptionnelle pour les étudiants hors cadre sera subordonné à un vote en Conseil territorial.

– Le lancement de l’opération Friendly Students en partenariat avec l’université catholique de Lille. L’université met à notre disposition cinq étudiants de son Ecole européenne de sciences politiques. Leur mission sera de créer un lien avec nos étudiants dans l’hexagone, pour recueillir leurs difficultés et les informer des dispositifs en vigueur.

  • La Collectivité indique que des réunions se sont tenues, ces derniers jours, avec les entreprises, les Maitres d’œuvre et les coordonnateurs de Sécurité et Protection de la Santé (la SPS), pour organiser les conditions de reprise des chantiers publics, dans le respect des règles de protection des ouvriers et intervenants.

20200504 - Déclaration - Point COM n5

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.