Temps de lecture estimé : 6 minutes

Cédrick André invitait les médias mercredi 13 Mai pour une double actualité : d’abord à titre personnel pour pouvoir exprimer sa position vis à vis de l’Association Saint-Martin Uni dont il fut membre fondateur et premier Président et d’autre part pour faire un tour d’horizon des actions menées dans le cadre de la crise sanitaire à Sandy Ground. Le premier sujet n’aura pas attendu la publication écrite puisque Cédrick André était l’invité de Jacques Hamlet aka Billy D ce matin à 9:00 sur l’excellente SOS Radio.

Cédrick André est devenu une personnalité incontournable à Sandy Ground… Il est le Représentant du Conseil de Quartier, puisque même s’il avait verbalement posé sa démission en Août 2019, celle-ci n’a pas été formalisée.

Au-delà de son passé de syndicaliste qui l’a mis en lumière, il est aussi celui qui apparaît comme le porte parole des contestations l’ayant amené notamment à négocier quelques “sorties de crise” localement avec les autorités, y compris avec la Ministre des Outremer.

Le dernier épisode en date est encore dans toutes les têtes, celui de décembre dernier, avec un “rôle” complexe pour Cédrick André puisqu’il s’agissait à la fois de donner de la voix aux revendications, de les structurer tout en évitant que certaines dérives n’aillent “trop loin”.

“Je suis à l’initiative de cette association”…

On s’en souvient, au lendemain d’Irma, Saint-Martin Uni voyait le jour avec pour objectif selon Cédrick André de se porter au secours de la population sinistrée, des plus démunis. Son carnet d’adresses est bien rempli puisqu’il a côtoyé dans le cadre des ses actions syndicales l’essentiel des propriétaires d’établissements hôteliers et bien d’autres. Très rapidement l’association Saint-Martin Uni comporte un panel de membres puissants issus du monde économique, des leviers qui doivent permettre à l’association d’atteindre ses objectifs, une démarche cohérente pour Cédrick André.

Mon but fondamental, c'est de faire en sorte que tout le monde puisse travailler ensemble, que nous soyons tous unis. Mais certains agissent sans se rendre compte que ce qu'ils font n'est pas forcément bien vu (…) les quartiers ont leur propre fonctionnement et les gens n'aiment pas forcément voir arriver sans prévenir de nouvelles têtes.

Mais très rapidement, après quelques mois de Présidence, il prend de la distance et pense à démissionner : “Je me suis mis en retrait, je n’aimais pas les méthodes et on me mettais la pression pour que je fasse de la politique, mais je n’ai pas démissionné parce que certains membres voulaient que je puisse faire contre poids et ne pas laisser d’autres manipuler l’association et ses membres. Aujourd’hui je ne suis plus président, je ne suis même plus membre, le Président c’est Taï Ghzalale.”

“Saint-Martin Uni, c’est du business et de la politique”

S’il y a une chose qui ne fait pas partie des méthodes de Cédrick André, c’est l’usage de la langue de bois : “Je vais être clair, je voulais une association pour la population, pour le peuple, et c’est devenu une association qui fait du business et de la politique. (…) Déjà en décembre durant le mouvement social, Taï Ghzalale était venu me voir sur le pont de Sandy Ground. Il voulait que je le mette dans la boucle, il voulait soutenir le mouvement et faire une donation. Il voulait faire partie des réunions avec la préfecture et la Collectivité.”

Rien de nouveau sous le soleil puisqu’il est plus que fréquent de voir les groupes constitués spontanément en lutte pour une cause X ou Y attirer celles et ceux qui ambitionnent le pouvoir qu’il soit économique ou politique, ce fut déjà le cas lors de l’instauration de la TGCA, de la grève de la CTOS ou du mouvement “anti-PPRn”.

Si Cédrick André affirme lui avoir proposé d’intégrer ses revendications s’il en avait, il est surtout clair à dire qu’il était hors de question que qui que ce soit mette la main sur le mouvement, message qu’il avait d’ailleurs su largement relayer à l’époque. Le crédo de Cédrick André, c’est le peuple et pas autre chose, la politique cela attendra : “Je savais depuis le début qu’ils essaieraient de m’utiliser mais je n’ai peur de personne, et on ne peut pas m’étouffer.”

Jusque là, Cédrick André avait choisi de ne pas s’ouvrir sur le sujet, mais la crise sanitaire et la position prise par Saint-Martin Uni semblent l’avoir contraint à cette prise de parole : “C’est aberrant de faire de la politique sur le corona, c’est du foutage de gueule, ils leurrent la population, ils prennent des informations sur le terrain pour faire de la politique… pour avoir de l’aide par exemple, je le dis, il faut obligatoirement adhérer à l’association ! (…) Tout ce que j’essaie d’éviter c’est de m’énerver, mais c’est dur, on essaie de nous casser les pattes, je cherche le positif, mais il y a le racisme, le communautarisme…”.

Les points sur les “i” ont été posés quant aux relations entre le représentant du Conseil de Quartier et ex-Président de Saint-Martin Uni et le nouveau Président qu’est Taï Ghzalale, ce dernier devrait selon nos sources être l’invité de Billy D dès demain 9:00 sur SOS Radio… à suivre donc selon toute probabilité.

Georges Gumbs, un peu moins “uni”

Nous noterons au passage qu’à la marge de la prise de parole de Cédrick André, Georges Gumbs, ex-président du CESC, dont le nom avait aussi été cité dans la fiche action “Tous en guerre contre le Covid 19” de Saint-Martin Uni, avait lui aussi souhaité se désolidariser en ces termes adressé au Président de l’association : “Le Saint-Martin’s Week du 04 mai 2020, étale les actions et objectifs de votre association. Tout en saluant les actions de cette association, je tiens à éclaircir ma position.
J’ai été approché pour intégrer un groupe de discussion de cette association, et pour des raisons dont vous seul avez le secret mon séjour éphémère n’a pas laissé de trace. Mais je sais, comme en séduction, qu’être sollicité ne veut pas dire être accepté…
Vous ajoutez que je suis un ex élu sous la mandature d’Albert Fléming : Je n’ai aucun souvenir de mon passage dans un conseil municipal. Dois-je faire une IRM du cerveau ?
Devant ces approximations, afin d’éviter tout quiproquo, je tiens à ce que mon retrait de l’environnement de votre association soit effectif.
En vous souhaitant du succès dans vos actions, je vous salue respectueusement.”

Temps difficiles pour l’entrepreneur multi-sectoriel, Conseiller Technique de la CCI Saint-Martin et Président de Saint-Martin Uni qu’est Taï Ghzalale qui a eu un rôle pivot au lendemain d’Irma au moment des réquisitions alimentaires en tant que Directeur de Frigodom, établissement qui a malheureusement été ravagés par les flammes le 06 février 2019, et qui fut plus qu’actif aux côtés de la Collectivité durant l’épisode du Copil et des Cotech mis en place sur le sujet PPRn.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.