Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 12 mai, le Préfet de la Région Guadeloupe, Philippe Gustin, a pris pris un arrêté visant à circonscrire le trafic aérien et les entrées sur le territoire guadeloupéen.

Considérant en effet que compte tenu de la situation sanitaire propre au caractère insulaire du territoire et de la difficulté majeure à laquelle le système sanitaire serait confronté en cas de propagation brutale du virus par l’arrivée massive de passagers aériens en provenance de zones d’infection, il y a lieu de restreindre le trafic commercial aérien en Guadeloupe, le Préfet Gustin a arrêté :

  • Une limite de 130 passagers par vol commercial au départ des territoires intérieurs à l’Union Européenne, à l’espace Schengen et au Royaume-Uni, à destination de la Guadeloupe.
  • Un plafond hebdomadaire d’arrivées ne pouvant excéder 260 personnes à l’exception des équipages et personnels techniques nécessaires à la conduite du vol, ainsi que les personnels soignants, agents de l’Etat et salariés de droit privé participant à la gestion de la crise sanitaire, identifiés préalablement et reconnus comme tels par le représentant de l’État.
  • L’obligation d’une autorisation préalable du représentant de l’État pour tous les autres vols, autorisation qui sera accordée en fonction des capacités d’accueil, d’orientation, de suivi et de gestion sanitaires des passagers durant leur séjour en Guadeloupe.

L’arrêté ne prévoit aucun mesure ni limite en ce qui concerne les vols au départ de la Guadeloupe…

RAA Spécial N°971-2020-079 publié le 12 mai 2020
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.