Temps de lecture estimé : 3 minutes

C’est maintenant devenu “traditionnel”, le Président Daniel Gibbs et la 1ère Vice Présidente Valérie Damaseau s’adressent à la population, en français et en anglais, depuis la page Facebook de la Collectivité chaque semaine pour faire un tour d’horizon de la crise sanitaire et de ses locales conséquences. La dernière intervention date du Jeudi 11 Juin …


https://www.facebook.com/ournewss

Mesdames et messieurs, 

Chers habitants de Saint-Martin, 

Comme chaque semaine, et dorénavant tous les jeudis, j’ai le plaisir de vous présenter le point d’actualité bilingue de l’action de votre collectivité avec Valérie Damaseau, notre première vice-présidente porte-parole de la majorité. Bonjour Valérie.  

Cette semaine, nous souhaitons porter plusieurs informations à votre connaissance. Nous évoquerons donc aujourd’hui : 

  • Le retour des étudiants saint-martinois bloqués au Canada
  • Le bilan du Pacte de Solidarité 
  • Les dernières mesures de déconfinement et les conséquences pour notre économie 
  • La création de la commission CARE pour accompagner nos entreprises
  • La ventilation des subventions aux associations Jeunesse et sports
  • Et enfin, un point sur les travaux publics qui ont redémarré cette semaine. 

Vous avez certainement suivi dans la presse le retour de nos étudiants qui étaient bloqués au Canada depuis plusieurs semaines, voire même plusieurs mois maintenant. 

Avec la crise du Covid-19, des centaines d’étudiants antillais se sont retrouvés bloqués à l’étranger, et singulièrement au Québec, sans possibilité de retour chez eux en raison du confinement et de la fermeture des frontières internationales ; et ce alors même que leurs contrats de location de logements étaient arrivés à terme et que les résidences universitaires fermaient leurs portes.  

Il y avait donc urgence à agir pour aider nos étudiants les plus en difficultés à rentrer « au pays ». 

Grâce à un partenariat de dernière minute entre la Région Guadeloupe, la Collectivité de Martinique et la compagnie Air Caraïbes, un vol charter a pu être mobilisé, permettant ainsi d’organiser en à peine quatre jours le rapatriement de 238 étudiants. 

La Collectivité de Saint-Martin avait identifié 25 jeunes en situation difficile au Canada lors du recensement effectué durant le confinement. Nous les avons contactés un à un pour leur proposer un retour le samedi 6 juin, via la Guadeloupe. 

Au total, 12 étudiants saint-martinois ont bénéficié de ce rapatriement collectif.

A leur arrivée en Guadeloupe samedi dernier, nous les avons pris en charge intégralement avec 2 nuits à l’hôtel en raison de la fermeture de l’aéroport Pôle Caraïbes le dimanche, et ils ont pu atterrir, lundi matin, à Grand-Case. 

Ce fut un grand soulagement pour ces jeunes, et pour leurs familles, de pouvoir enfin rentrer chez eux à Saint-Martin. 

Nous avons eu le plaisir de les accueillir, avec la vice-présidente Annick Pétrus et la députée Claire Guion-Firmin, et je peux vous dire que le soulagement a été partagé.  

Cette période de confinement a été source de stress pour de nombreux jeunes se trouvant loin de leur famille, que ce soit dans les îles des Antilles, dans l’hexagone, ou à l’étranger. 

Vous le savez, nous avons mis en place le dispositif Friendly Students dans le cadre du Pacte de Solidarité territorial. Nous avons identifié les étudiants en difficulté et avons souhaité les accompagner à travers une bourse exceptionnelle de 500€, votée par le Conseil exécutif. 

Environ 300 jeunes saint-martinois sont éligibles à cette aide exceptionnelle, les services du Centre des Finances publiques procèdent actuellement au paiement de cette aide financière. 

Quant à notre partenariat avec la Région Guadeloupe et la Collectivité de Martinique, il a démontré toute son efficacité et surtout l’étendue des actions collectives qu’il est possible de mener ensemble au bénéfice de nos populations. 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.