Temps de lecture estimé : 3 minutes

C’est un fait, nous avons un faible pour la Chose Politique et aimons à suivre les trajectoires des uns et des autres surtout lorsqu’ils ambitionnent de présider au destin du territoire. En ce sens, et pour en finir avec le dernier rendez-vous facebook live du Président de la Collectivité, nous nous sommes autorisés le sujet au moment des “questions de la presse”.

On notera d’ailleurs que ces questions n’ont elles rien de live et doivent être envoyées par les médias bien en amont du moment et on ne doute pas qu’elles savent mobiliser les services de la Communication de la COM pour que les réponses soient et politiquement correctes et maitrisées. Nous ne nous sommes pas prêté à l’exercice pour le live d’hier… la privation de liberté y compris celle de la presse doit pouvoir jouir du déconfinement elle aussi.

Notre question au Président Gibbs

L’ancien président Alain Richardson a choisi, cette semaine, de s’inviter dans les colonnes du 97150 avec ce qui semble bien être un début de programme électoral.
A 20 mois de la fin logique de votre mandat, et alors même que la voix d’Alain Richardson ne résonne plus au Conseil Territorial, pas plus que celle de Ramona Connor supposée lui suppléer, comment percevez-vous ces “initiatives politiques” extérieures ?

“Je dirai juste que je suis rassuré de voir que l’observateur Alain Richardson est présent. Je l’espère en très bonne santé et s’il a des velléités de rédaction de programme politique, alors nous l’invitons à prendre connaissance de l’action et des projets de la collectivité. 

La politique est ce qu’elle est, chacun est libre de ses mouvements et de ses initiatives. Le siège qui est le leur au sein du Conseil territorial aurait pu permettre à madame Connor ou un autre colistier, de venir défendre les mêmes idées dans l’hémicycle et de représenter la voix qui leur a été donnée par les électeurs. Ils ont visiblement choisi de ne pas utiliser cette représentativité. Je n’ai pas plus de commentaire à faire. 

Moi, je suis dans l’action ! Les électeurs nous ont confié un mandat de 5 ans au service de Saint-Martin et des saint-martinois. Chacun pourra tirer le bilan de notre action dans deux ans. 

C’est un mandat complexe car il est jonché de crises successives, et pas des moindres, ce qui nous empêche d’appliquer notre programme tel que nous l’avions conçu au départ. Mais cela n’enlève rien à notre détermination. Avec mon équipe, nous sommes entièrement mobilisés pour Saint-Martin et sa population et nous donnons le meilleur pour terminer ce mandat et remettre Saint-Martin sur les rails. 

Nous nous sommes relevés d’Irma, c’est déjà un challenge immense, et nous continuons à avancer en surmontant les obstacles un à un, pas à pas, avec méthode et pragmatisme, comme nous l’avons toujours fait. C’est notre leitmotiv depuis le départ et nous maintiendrons ce cap jusqu’au bout.”

Daniel Gibbs, Président

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.