Temps de lecture estimé : 3 minutes

A l’heure du déconfinement post COVID-19 et du retour espéré vers « une vie normale », n’oublions pas les autres risques : se faire dépister pour le VIH et les autres IST, c’est prendre soin de sa santé, se protéger et protéger les autres.

Après de longues semaines de confinement, petit à petit, la vie reprend son cours. Pour certains cette période a eu comme effet de limiter considérablement le nombre de partenaires sexuels et l’exposition au VIH et autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles) alors que pour d’autres, elle a pu conduire à des prises de risques inhabituelles. De plus, durant ces deux mois de confinement, les offres de prévention et de dépistage du VIH/IST ont été considérablement réduites et par conséquent l’accès à ces offres particulièrement compliquées pour le public (fermeture des CeGIDD hospitaliers, des lieux d’accueil associatifs…).

Depuis le 11 mai, avec le déconfinement progressif, l’ensemble des structures de prévention de notre territoire est à nouveau en mesure d’accueillir du public et de reprendre les activités de prévention et de dépistage du VIH et autres IST dans le respect des mesures barrières (https://www.corevih971.org/actualites/l-actualite-de-la-lutte-contre-le-sida/article/reprise-desactivites).

Néanmoins, les actions de dépistage hors les murs ne peuvent être redéployées en raison des contraintes sanitaires qui perdurent.

Cette année, la semaine caribéenne du dépistage du VIH a lieu du 22 au 28 juin 2020 pour l’ensemble de la Guadeloupe et les Îles du Nord. Cette semaine est l’occasion de rappeler qu’en ces temps de COVID-19, les autres risques, notamment sexuels, n’ont pas disparu et d’inviter chacun à aller se faire dépister. Tout au long de cette semaine, le COREVIH Guadeloupe St-Martin St-Barth se mobilise avec les acteurs engagés dans la promotion de la santé sexuelle, via les réseaux sociaux, pour re-sensibiliser la population quant aux enjeux du dépistage et de la prévention diversifiée dans la lutte contre les épidémies VIH/IST qui demeurent très actives dans notre région.

https://cns.sante.fr/communiques-de-presse/lutte-contre-le-vih-les-hepatites-virales-et-les-istlurgence-de-relancer-la-prevention-et-le-depistage/

Coordination Régionale de lutte contre les Infections Sexuellement Transmissibles et le VIH

Guadeloupe St Martin St Barthélémy

www.corevih971.org Facebook COREVIH971

Des lieux divers et des outils différents pour un dépistage adapté

Aller se faire dépister pour le VIH c’est l’occasion de pouvoir se faire aussi dépister pour les autres IST (gonococcie, chlamydiose, syphilis, hépatites …) et d’avoir des informations sur les outils de prévention (traitements Pré et post Exposition, vaccinations hépatites/papillomavirus…).

Promouvoir un dépistage précoce, banalisé, intégré et répété régulièrement (tous les 2 à 3 ans en population générale à 2 à 3 fois par an en cas de pratiques sexuelles à haut risques et/ou de facteurs de vulnérabilité) demeure un enjeu crucial pour contrôler les épidémies VIH/IST.

https://www.corevih971.org/depistage/article/centres-de-depistage

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.