Temps de lecture estimé : < 1 minute

Ce dimanche 21 juin 2020, la concentration en particules fines PM10 dans l’air dépasse les 80 μg/m3 en moyenne sur 24h, valeur correspondant au seuil d’alerte. Après plusieurs jours consécutifs de dépassement des seuils réglementaires et face à cette prévision, la procédure d’alerte est déclenchée conformément à l’arrêté préfectoral relatif à la qualité de l’air.

Valeur atteinte à 9H :

230 microgrammes par mètre cube sur la station de Basse-Terre

221 microgrammes par mètre cube sur la station de Pointe-à-Pitre

Zones concernées :

îles du Nord (Saint-Barthélemy et Saint-Martin).

Nature du polluant et sources :

La procédure concerne les particules fines de moins de 10 micromètres de diamètre (PM10).

Cette pollution est principalement liée au passage des brumes de sables sur l’archipel guadeloupéen, mais également à l’activité humaine (combustion d’énergie fossile, moyens de transport, activités industrielles…).

Seuil atteint :

Le seuil d’alerte correspond à un niveau de concentration de polluants dans l’atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine ou de dégradation de l’environnement justifiant l’intervention de mesures d’urgences.

Prévisions :

Le risque de dépassement est fort pour les prochaines 24 heures.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.