Temps de lecture estimé : 2 minutes

Après plus de deux mois et demi de fermeture au public, l’aéroport de Paris-Orly rouvre ses portes le 26 juin 2020. Un redémarrage des installations et des services qui se fera de manière progressive tout en optimisant les infrastructures de l’aéroport. 

Fermé depuis le 31 mars, l’aéroport de Paris-Orly a continué cependant d’accueillir pendant toute cette période évacuations sanitaires, déroutements et vols gouvernementaux.

A partir de ce vendredi 26 juin, l’aéroport du sud de Paris rouvre progressivement aux vols commerciaux. Pour cette première journée, seuls 70 vols sont prévus, entre 6 heures et 23 heures, les horaires légaux d’activité. Ce rythme devrait augmenter à 125 vols courant juillet, suite à l’ouverture annoncée le 1er juillet de certaines frontières internationales.

Alors qu’Orly accueille habituellement 90.000 voyageurs par jour, sur plus de 600 vols, ce sont 8 000 passagers seulement qui son attendus ce vendredi avec un premier vol à 6h00 à destination de Porto.

Parmi les liaisons avec Paris-Orly ce vendredi, la Corse sera ainsi la principale desservie. Des vols sont également prévus avec la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion, quelques villes de pays de l’espace Schengen (surtout l’Espagne, le Portugal et l’Italie).

Concernant l’outre-mer, seuls Corsair et French Bee reprendront leurs rotations avec au total pour ce premier jour :

  • 4 vols vers La Réunion
  • 4 vols vers la Guadeloupe
  • 3 vols vers la Martinique
  • 1 vol vers la Guyane

Tous les vols Air France, eux, restent pour l’heure opérés depuis l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Ce sera le cas au moins jusqu’au mois de septembre.

Sur le plan de la sécurité sanitaire, plus de 7 000 affiches et autocollants pour marquer la distanciation physique ont été apposés dans l’aéroport par son gestionnaire ADP ainsi que 150 distributeurs de gel et 137plexiglas installés sur tous les comptoirs d’accueil, banques d’enregistrement et d’embarquement. Une caméra thermique a également été installée à l’arrivée pour prendre la température des voyageurs et détecter d’éventuels cas de contamination par le
coronavirus.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.