Temps de lecture estimé : < 1 minute

Cédrick André, Isabelle Artsen, Angèle Hodge rencontraient la presse hier en fin de journée.

Satisfaits mais… vigilants !

Même s’il manquait Jimmy Gumbs, les représentants s’estiment assez satisfaits de cette visite ministérielle et surtout sur le fait que cela ouvre un porte au déblocage de la situation dans le dossier PPRn.

“La Ministre est venue et c’est déjà un signe de bonne volonté. Ensuite les annonces et le fait qu’elle ait consacré du temps pour nous écouter sont des signes de bonnes intentions.”

C’est en substance la position que résume Cédrick André qui pour autant aujourd’hui attend de la Collectivité que les Conseils de Quartier ainsi que quelques membres de L’union du peuple-travailleurs saint-martinois soient associés aux travaux de “réécriture” du PPRn.

Des solutions seront aussi à proposer aux personnes qui n’ont pas forcément les moyens de financer la prestation d’un Bureau d’Expertise Technique pour garantir l’intégration de la résilience dans leur reconstruction.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.