Temps de lecture estimé : 3 minutes

La COVID-19 et la morosité touristique n’auront pas eu raison de la motivation de METIMER, l’association des métiers de la mer, qui ne sait rester inactive et est donc fière de présenter son nouvel évènement : Le Sea Festival.

Le Sea Festival, un concept nouveau auquel il va falloir s’habituer

Pensé notamment pour pallier l’absence de la 11ème Fête de la Mer cette année, mais ayant vocation à être pérennisé, le Sea Festival entend le temps d’un week-end présenter et promouvoir les opérateurs et activités nautiques dont certains sont éligibles dispositif Staycation mis en place par l’Office de tourisme.

Concrètement, les 10, 11 et 12 juillet prochains, 4 espaces (Friar’s Bay, Baie Nettlé, Orient Bay et Le Galion) seront investis afin de proposer de 10 à 18h00 à un public friand tout un panel d’activités sur fond d’animations musicales et festives et de démonstrations diverses. 

Day charter, Voile légère, Kayak, Paddle, Jet ski, Plongée, Ski nautique, Donuts, Parasail, Kite-Surf, Surf, Windsurf, Paddle-yoga, Volley Beach, Beach tennis et peut-être même Rugby Beach… seront ainsi au programme de ces 3 “Open Days”. 

METIMER sera présente le vendredi à la Baie Orientale, le samedi à Friar’s Bay et le dimanche à l’hôtel Hommage, aux côtés de la vingtaine d’opérateurs associés à l’opération, par ailleurs également ouverte à tous les autres. 

Entre freins et avancées…

Si la présentation de ce nouvel évènement met une nouvelle fois en valeur l’activisme de l’association qu’il n’est plus besoin de présenter, ce fut aussi l’occasion de faire le point sur les écueils auxquels les activités nautiques sont confrontées, parfois de longue date, mais aussi sur les avancées.

Ainsi, par exemple, le président de METIMER, Bulent Gulay, ne peut s’empêcher de regretter que la Collectivité n’ait pas encore trouvé les moyens d’attribuer un spot pour le club nautique et le projet d’école de voile portés par l’association et dont le matériel commandé croupit dans un container à Sandy Ground.

A contrario, METIMER se félicite de la tenue de la première réunion ce 29 juin de la Commission nautique locale, créée au mois de janvier et qui a pu examiner la situation du Pont de Sandy Ground dont les travaux ne cessent de se terminer… et au cours de laquelle il a été décidé de :

  • programmer quatre ouvertures de pont par semaine : les lundis et les jeudis à 9h00 pour les bateaux d’entrer dans le lagon et mardis et vendredis à 17h00 pour permettre la sortie en mer
  • poursuivre le travail entamé dans le cadre du nécessaire balisage dans le lagon où de nombreuses épaves sont encore présentes.

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.