Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le samedi 4 Juillet, vers 18h20, le CROSS-AG (Centre régional d’observations et de sauvetage pour les Antilles-Guyane, basé en Martinique) appelle la station de sauvetage en mer SNSM de Saint-Martin pour porter secours à un bateau près de l’îlet Pinel, suite à une alerte transmise par un autre bateau à proximité.

Le navire en difficulté est un bateau à moteurs de 16m45 de long, d’immatriculation hollandaise, avec 7 personnes à bord, dont plusieurs enfants en bas âge. Il a heurté un récif dans la petite passe situé entre l’îlet Pinel et le littoral et a une grosse voie d’eau dans la salle de machine.

La SNSM constitue rapidement une équipe de 5 sauveteurs bénévoles qui partent de la Marina Fort-Louis en direction de l’îlet Pinel avec la « Rescue Star ».

Le  » Dolent » de la Brigade Nautique de la Gendarmerie est aussi engagé par le CROSS et fonce lui aussi vers Pinel, depuis son poste à l’Anse Marcel.

Le bateau ayant donné l’alerte récupère 2 enfants et une femme, pour les mettre en sécurité, pendant que les autres passagers restent à bord pour essayer de remédier à la situation.

À l’aide de 2 embarcations sur place, ils font une tentative de sortir le bateau ; mais la voie d’eau est trop importante. Ils décident donc de l’échouer complètement pour qu’il soit posé et ne puisse pas couler davantage. Un de ces navires récupère alors les 4 autres passagers.

La nuit est tombée quand Le Dolent de la Brigade Nautique arrive sur place, suivi par la Rescue Star de la SNSM.

Les 3 personnes françaises embarquent sur le Dolent pour être déposées sur le littoral français, alors que les 4 autres rentrent vers la partie Hollandaise sur le bateau de charter qui les avait aidés depuis le début.

Les passagers sont tous en sécurité et personne n’a besoin d’assistance médicale.

Le bateau échoué est posé sur la caille dans la passe, mais ne représente pas de danger à la navigation car il n’est pas dans une zone navigable !

Le CROSS donne donc liberté de manoeuvre aux équipiers bénévoles de la S.N.S.M. pour rentrer à Marigot ou la Rescue Star est de retour à quai à 19h45.

La SNSM prévient la Réserve Naturelle de Saint-Martin qu’il y a un bateau échoué dans ses eaux, avec environ 1400 litres de gas-oil. Les réservoirs étant intacts, il n’y a pas de risque de pollution dans le milieu naturel actuellement; mais en cas d’aggravation des conditions météo, le bateau pourrait risquer de se désintégrer…

Les agents de la Réserve Naturelle devaient se rendre sur place tôt le lendemain matin pour évaluer la situation et, de son coté, le propriétaire prévoyait de prendre rapidement contact avec une entreprise spécialisée, pour réparer la voie d’eau et remettre à flot son bateau…

A suivre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.