Temps de lecture estimé : 4 minutes

Mesdames et Messieurs, 

Bonjour,

Je souhaite commencer avant tout par féliciter tous ceux qui ont validé leurs examens et spécialement les membres du CTJ. 

Malgré tout ce qui peut se dire autour de la validation des diplômes cette année, vous devez être fiers de vous, car c’est grâce à votre travail assidu que vous avez obtenu votre diplôme et bien souvent, contre vents et marées ; l’ouragan Irma, les mouvements de grève puis aujourd’hui le COVID-19 

FELICITATIONS à tous ! Continuez comme ça, on ne lâche rien !

231 ans depuis la prise de la Bastille, une date symbolique pour notre Nation, car elle a été le résultat d’une union !

L’union d’un peuple qui sut se révolter pour faire entendre sa voix et lutter contre un pouvoir monarchique, pour lequel le mot « LIBERTE » n’avait aucune valeur !

Il y a 231 ans, le jeune de mon âge n’avait pas LA LIBERTE D’EXPRESSION, encore moins dans une cérémonie officielle.

Le premier Conseil des jeunes a d’ailleurs vu le jour en France il y a seulement 41 ans, ils sont plus de 2000 sur le territoire national aujourd’hui !

Notre Conseil des jeunes existe depuis 12 ans et ne cesse d’évoluer. Je souhaite saisir également cette opportunité pour remercier la Collectivité pour son accompagnement qui nous permet, non seulement de faire entendre la voix de la jeunesse mais qui instaure sa confiance en une jeunesse remplie d’ambitions.

Liberté, égalité, fraternité,

Aujourd’hui, beaucoup disent que cette devise n’a plus de sens, mais ce n’est pas la devise qui nous fait vivre, mais nous qui la faisons vivre, à travers nos actions envers notre territoire.

LA LIBERTÉ de pouvoir s’exprimer, bien souvent utilisée à tort par un grand nombre.

Aujourd’hui, j’utilise cette liberté afin d’être reconnaissant envers toutes les personnes qui s’investissent sur le territoire, spécialement la Collectivité qui nous accompagne et qui nous permet de nous exprimer et qui suit sans faille toutes nos actions.

Soutenir nos actions, c’est soutenir la jeunesse du territoire, lui donner ;

Cette liberté de choisir,

Cette liberté d’aller plus loin,

Cette liberté de développer leur ambition, 

Cette liberté de réaliser leurs rêves,

Cette liberté de découvrir de nouveaux horizons.

ÉGALITÉ

L’égalité a bien souvent fait couler beaucoup d’encre, car nous avons bien souvent le sentiment de ne pas bénéficier de cette partie de notre devise, de la part de la France hexagonale.

Souvenez-vous que nous devons faire vivre notre devise et pas l’inverse.

Avec mon équipe, une de nos priorités est de donner la possibilité aux jeunes Saint-Martinois de découvrir des grandes écoles au même titre qu’un jeune en Europe.

Suite à mon expérience vécue l’année dernière lors de la « Summer School » à HEC Paris grâce aux donateurs, l’association SXM Alumni et la Collectivité que je ne cesserai de remercier.

J’ai pu découvrir et acquérir de nouvelles expériences inoubliables au sein de cette Haute école de commerce à Paris.

Cette année, j’ai pu avoir un accord avec HEC Paris qui permettra d’avoir 3 places réservées pour Saint-Martin et grâce au soutien de la Collectivité, ce projet verra bientôt le jour.

FRATERNITÉ

La fraternité pour moi, c’est vivre comme des frères.

Si aujourd’hui j’ai un problème avec mon frère, nous serons peut-être fâchés pour quelques heures et durant cette période, si une autre personne a un problème avec mon frère, ce problème deviendra le mien, car avant tout, c’est mon frère.

Je dis cela simplement pour dire, que nous devons faire vivre ce mot fraternité quels que soient les problèmes que nous pouvons avoir entre nous… Le plus important c’est de réussir ensemble.

Réussir ce n’est pas de pointer du doigt en disant que c’est la faute de l’autre, mais c’est de se dire : « qu’est-ce que je peux faire à mon niveau pour améliorer cette situation »

Lorsque Saint-Martin souffre, nous souffrons tous !

Lorsque nous allons à la plage et que nous la laissons sale, que le touriste prend une photo en disant que les plages de Saint-Martin sont sales, ce n’est pas la faute de la Collectivité et je ne prendrai que cet exemple, car si je le vois vous le voyez aussi.

Vive la république,

Vive Saint-Martin,

Et que la jeunesse règne !

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.