Temps de lecture estimé : 8 minutes

Depuis l’émergence de la maladie Covid-19, un total de 246 cas ont été confirmés sur nos territoires avec 194 cas confirmés en Guadeloupe, 46 à Saint-Martin et 6 à Saint- Barthélemy. 

Aucun cluster ou chaîne de transmission n’a été identifié sur nos territoires depuis la levée du confinement (11 mai). 

Les taux de positivité atteignent des valeurs très faibles (inférieures à 2% depuis le 11 mai), largement inférieures au seuil de vigilance de 5% malgré un taux de dépistage important sur chaque territoire. 

Les taux d’incidence sont également à des niveaux faibles, largement inférieurs au seuil de vigilance de 10 pour 100 000 habitants, au cours des 4 dernières semaines (semaine 25-2020 à 28-2020). 

Le nombre de consultations en ville pour une infection respiratoire aigüe est faible de-puis plusieurs semaines et la part attribuable au Covid-19 est nulle. 

Aucun passage aux urgences pour suspicion de Covid-19 n’a été notifié depuis plu-sieurs semaines dans nos territoires . 

La surveillance active des cas graves auprès du service de réanimation du CHU de Guadeloupe a permis d’identifier l’arrivée de six patients en provenance de Guyane depuis le 28 juin 2020 dont 3 sont toujours hospitalisés à ce jour dans le service. 

Les données de surveillance confirment donc une circulation à bas bruit du virus sur l’ensemble de nos territoires. Cependant, la reprise du trafic aérien et les éva-cuations sanitaires en soutien à la Guyane, nécessite de maintenir une surveillance minutieuse et réactive afin d’éviter un risque de transmission communautaire ou nosocomiale du virus (transmission secondaire à partir de ces cas importés) et la survenue de clusters à risque de diffusion dans la population antillaise. 

Indicateurs-clés 

Estimation du nombre total de cas COVID-19 confirmés* 

► Du 29 février au 16 juillet 2020, 194 cas de COVID-19 ont été confirmés en Guadeloupe, 46 à Saint-Martin et 6 à Saint-Barthélemy. 

Surveillance virologique 

► SI-DEP (système d’information de dépistage) : le taux de positivité des prélèvements pour re-cherche de SARS-CoV-2 est de 0,6 % en S28 (0,5 % en S27, du 6 au 12 juillet 2020) en Guade-loupe, 0 % à Saint-Martin en S28 (0 % en S27) et nul à Saint-Barthélemy depuis fin mars (S14). 

Surveillance en ville 

► Réseau sentinelles : 6 (télé-)consultations pour infection respiratoire aiguë estimés en Guade-loupe (S28, 0 en S27), 0 à Saint-Martin (S28, 6 en S27) et 0 à Saint-Barthélemy depuis fin avril. Aucun cas attribuable au Covid-19 pour les 3 territoires depuis plusieurs semaines. 

Surveillance à l’hôpital 

► Activité nulle aux urgences depuis trois semaines en Guadeloupe, depuis début mai à Saint- Martin et à Saint-Barthélemy. 

► Services de réanimation : depuis le 28 juin, 6 patients en provenance de Guyane ont été transfé-rés en service de réanimation du CHU de Guadeloupe. Au total, 40 cas ont été admis en réani-mation depuis l’émergence du Covid-19 en Guadeloupe, dont 6 en provenance de Guyane, et un à Saint-Martin en soins intensifs. Trois cas sont actuellement hospitalisés en réanimation. 

Surveillance des clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) 

► Aucun cluster, ni de chaîne de transmission secondaire à risque de diffusion communautaire n’ont été identifiés sur les trois territoires depuis le 11 mai. 

Surveillance de la mortalité 

► 17 décès rapportés chez des cas confirmés ou probables rapportés (14 résidents en Guadeloupe et 3 résidents de Saint-Martin). 

* Données issues de la surveillance active de Santé publique France des semaines S09 à S19 puis de l’ARS à partir de la semaine S20. 

Surveillance virologique 

Les objectifs de la surveillance virologique basée sur les laboratoires d’analyse biologique sont de suivre l’évolution des taux de positivité des tests dans le temps par région ou département, ainsi que le nombre de patients positifs pour le SARS-CoV-2 rapporté à la population (taux d’incidence). Les données sont consolidées dans le temps. Ces indicateurs, associés aux autres indicateurs, permettent de sui vre la dyna-mique de l’épidémie. 

Jusqu’à mi-mai (semaine 20), la surveillance virologique s’appuyait sur les données transmises à Santé publique France par les laboratoires de ville, hospitaliers ou l’Institut Pasteur de Guadeloupe. Depuis la semaine 21 (à partir du 18 mai), elle s’appuie sur le système SI-DEP (système d’information de dépistage). Ce nouveau système de surveillance vise au suivi exhaustif de l’ensemble des patients testés en France dans les laboratoires de ville et dans les laboratoires hospitaliers. Actuellement, les données transmises concernent les tests RT-PCR réalisés. 

Au cours des deux dernières semaines, le nombre de patients positifs est de 12 en Guadeloupe. Aucun nouveau cas n’a été enregistré en semaines 27 et 28 à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Le taux de positivité en Guadeloupe est de 0,6 % en semaine 27 et 0,5 % en semaine 28 (Figure 1). 

D’après les investigations menées par la Caisse générale de sécurité sociale de la Guadeloupe, en lien avec l’ARS, sur les 12 cas confirmés entre le 29 juin et le 12 juillet, 11 sont des cas importés et 1 est un cas autochtone (cas sans notion de voyage et sans contact avec un cas confirmé connu). 

Surveillance en ville 

Actes/consultations pour suspicion de COVID-19 

Le nombre de (télé-)consultations pour Infection Respiratoire Aigue (IRA) est faible depuis six semaines (2020-23) en Guadeloupe et Saint-Martin tandis qu’il est nul à Saint-Barthélemy depuis fin avril (2020-18). La part des IRA qui peut être attribuée au Covid-19 est calculé selon le taux de positivité obtenu sur SI-DEP depuis la semaine 21. 

  • Guadeloupe : Au cours de la semaine dernière (2020-28), aucune consultation attribuable au Covid-19 parmi les 6 consultations pour IRA recensées . 
  • Saint-Martin : aucune consultation attribuable au Covid-19 depuis fin avril (2020-17). Aucune consultation pour IRA n’a été recensée en semaine 2020-28 contre 6 la semaine précédente (2020-27). 
  • Saint-Barthélemy : aucune consultation enregistrée pour IRA depuis fin avril (2020-18) et aucune consultation attribuable au Covid-19 depuis début avril (2020-14). 

Depuis le 23 mars (début de la surveillance en ville), 3004 cas évocateurs d’IRA ont été estimés en Guadeloupe dont 345 seraient attribuables au Covid-19. A Saint-Martin, 140 consultations pour IRA ont été enregistrés dont 33 attribuables au Covid-19. A Saint-Barthélemy parmi les 57 cas suspects d’IRA déclarés par les médecins généralistes, quatre seraient attribuables au Covid-19 (Figure 2). 

Surveillance à l’hôpital 

Passages aux urgences 

Le nombre de passages aux urgences pour Covid-19 est nul depuis plusieurs semaines en Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy: 

  • En Guadeloupe, aucun passage aux urgences du CHU, du CHBT ou de la Clinique des Eaux Claires pour suspicion de Covid-19 n’a été recensé au cours des trois dernières semaines (2020-26 à 2020-28). 
  • A Saint-Martin, les derniers passages ont été enregistrés début mai (2020-20). 
  • A Saint-Barthélemy, aucun passage aux urgences notifié depuis début mai (2020-19) (Figure 3). 

La part d’activité des passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 sur l’ensemble de l’activité codée aux urgences est donc nulle depuis la semaine 2020-26 pour la Guadeloupe, depuis la semaine 2020-21 à Saint-Martin et depuis la semaine 2020-19 à Saint-Barthélemy (Figure 3). 

 

Hospitalisations, admissions en réanimation, retours à domicile 

Les données relatives aux cas hospitalisés de Covid-19 sont saisies dans l’outil SI-VIC. Les hôpitaux ont à charge d’enregistrer les cas confirmés par RT-PCR ou les cas probables (patients présentant un scanner thoracique évocateur de Covid-19) sur cette application. Le descriptif des cas hospitalisés selon la classe d’âge est ainsi disponible. 

Au 16 juillet, 108 cas hospitalisés ont été enregistrés dans l’application. Parmi eux 83 sont retournés à domicile et 9 sont hospitalisés (Tableau 1). 

Concernant les 9 cas actuellement hospitalisés : 

  • trois sont hospitalisés en réanimation au CHU de Guadeloupe, il s’agit de patients en provenance de Guyane; 
  • six sont des patients, qui suite à leur sortie de réanimation, ont rejoint soit un service de soins et de rééducation soit un service d’hospitalisation conventionnelle. 

Caractéristiques des cas admis en réanimation 

Le dispositif de surveillance des cas graves hospitalisés dans le service de réanimation du CHU de Guadeloupe est piloté par la Cellule régionale de Santé publique France Antilles. 

Depuis l’émergence du Covid-19 (2020-09) et jusqu’au déconfinement (2020-20) en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, 34 cas confirmés de Covid-19 ont été admis en service de réanimation au CHU de Guadeloupe et un cas confirmé en service de soins intensifs au CH de Saint-Martin. Parmi ces 34 cas pris en charge en Guadeloupe, cinq provenaient de Saint-Martin. Au total, 13 décès ont été répertoriés en service de réanimation ou de soins intensifs. 

Depuis la semaine 2020-26, six patients en provenance de Guyane ont été transférés en réanimation au CHU de Guadeloupe (Figure 4). Trois patients sont dans la tranche d’âge de 65 à 74 ans, un dans celle de 15 à 44 ans et deux âgés entre 45 et 64 ans. Au 16 juin, trois cas sont toujours hospitalisés en réanimation, les trois autres sont sortis de réanimation. 

En termes de comorbidités, elles ont connus pour 4 patients sur 6. Ils présentent au moins un facteur de risque: diabète de t ype 1 ou 2 (3 patients), hypertension artérielle (3), pathologie cardiaque (1), immunodéficience (1) et obésité (IMC >=40) (Figure 5). 

Surveillance de la mortalité 

Mortalité spécifique au COVID-19 

Seize décès de cas confirmés de Covid-19 survenus à l’hôpital ont été enregistrés dans l’outil SI-VIC en Guadeloupe (Tableau 2). Un décès survenu à Saint-Martin dans la tranche d’âge des 60-69 ans n’est pas donc pas enregistré dans SI-VIC. 

L’analyse des données de mortalité, tous âges et toutes causes confondues de décès, reçues par l’Insee, ne montre pas d’excès de mortalité en Guadeloupe (Figure 6). 

Mortalité toutes causes 

 

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.