Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un rassemblement spontané

Suite à la fermeture des frontières décidée Vendredi dernier, et à cause des difficultés rencontrées par une part des habitants et des acteurs économiques de Saint-Martin depuis le mois de Mars, un groupe de citoyens s’est réuni spontanément devant la Préfecture hier matin à 8 h.

L’appel lancé la veille, avait été relayé sur les réseaux sociaux dans l’espoir qu’une rencontre puisse avoir lieu avec la Préfète déléguée Sylvie Feucher.

Un manque de mobilisation évident a fait qu’une trentaine de personnes seulement était au rendez-vous, mais bien décidée à se faire entendre, en regrettant toutefois que l’ensemble de la société civile saint-martinoise ne soit pas représentée dans son intégralité, celle-ci n’étant peut être pas encore pleinement adepte du 2.0

Circuler et travailler librement

Madame la Préfète étant en réunion, aucun dialogue n’a pu être établi, mais une conversation téléphonique a tout de même pu avoir lieu avec une interlocutrice qui a noté la principale doléance du groupe présent devant la porte de la préfecture restée close, à savoir : l’ouverture de la frontière avec des dispositifs sanitaires nécessaires afin de voir le retour des touristes pour que les entreprises locales puissent continuer d’exercer leurs activités.

Le porte-parole (improvisé) du groupe a conclu par ces mots : “L’île de Saint-Martin / Sint Maarten est depuis toujours un territoire uni, il faut laisser les gens y circuler et y travailler librement.”

Toutes les personnes qui avaient fait le déplacement se sont promis de revenir jusqu’à obtenir gain de cause et participeront à la manifestation organisée Samedi prochain à Bellevue.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.