Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’APPEL N’A PAS ÉTÉ ENTENDU 

Après le premier rassemblement qui a eu lieu Jeudi matin devant la préfecture, c’était à Bellevue que le rendez-vous avait été donné par Louis Mussington afin que la population exprime son mécontentement face à la décision prise par la Préfère déléguée Sylvie Feucher de fermer la frontière entre Saint-Martin et Sint Maarten afin d’en contrôler le franchissement pour limiter la propagation du Covid 19 sur le territoire français.

Si une trentaine de participants ont été dénombrés Jeudi matin, il n’y en avait pas beaucoup plus ce Samedi : une cinquantaine tout au plus qui ont écouté Lenny Mussington (le frère de Louis) diffuser le message  à l’attention de la représentante de l’Etat : « Ouvrez la frontière ! » accompagné de quelques arguments à propos desquels tout le monde semblait d’accord.

Le petit groupe rejoint par quelques retardataires, s’est ensuite dirigé à pied vers le check-point situé quelques centaines de mètres plus loin pour effectuer un blocage symbolique de quelques minutes sans grande incidence sur le trafic routier.

LES SAINT-MARTINOIS NE SE SONT PAS MOBILISÉS

Jeudi devant la préfecture, le manque de représentation d’une partie de la société saint-martinoise avait été déploré par les personnes présentes qui espéraient qu’il en serait autrement pour ce deuxième rassemblement citoyen.

Il n’en fut rien, car c’était sans compter sur le manque de motivation de l’ensemble de la population à se mobiliser pour une cause qui semble pourtant alimenter la plupart des conversations depuis que la libre circulation entre les deux parties de l’île est soumise à restrictions.

Est-ce par peur de se voir apparenté au MJP, le mouvement politique de Louis Mussington, ou simplement parce que finalement cette fermeture de frontière ne dérange pas autant que l’on pense ?

Toujours est-il que Madame la Préfète peut dormir tranquille, sa décision de « sacrifier le mois d’Août » (selon ses propres termes) pour mieux préparer la rentrée de Septembre semble convenir à la majorité  des habitants. Il serait étonnant que ce genre de manifestation se renouvelle vu le manque indéniable de succès rencontré par ces deux tentatives successives. 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.