Temps de lecture estimé : 3 minutes

L’opération Staycation déployée par l’office du tourisme repose sur une idée simple et évidente : les flux de populations étant particulièrement réduits du fait de la crise sanitaire, l’économie locale qui repose sur le tourisme va devoir compter sur les résidents et le tourisme régional pour passer cette âpre période.

Dotée d’un peu plus de 500000 euros l’opération doit permettre au consommateur de bénéficier d’un coup de pouce de la part de l’Office de Tourisme pour booster la consommation locale auprès des hôteliers, des restaurateurs, des commerçants etc…

Les professionnels étaient donc invités à se faire connaître de l’Office pour pouvoir bénéficier du dispositif en fournissant Kbis de moins de 3 mois, attestations fiscales et sociales à jour et RIB au nom de la société, tout cela avant le 12 juin 2020.

Les clients eux devaient effectuer une demande auprès de l’Office pour pouvoir bénéficier de coupons de réduction allant de 10 à 100€ en fonction de la nature de la dépense, coupons valables du 1er juillet au 31 août 2020.

Les règles ont dû au fil du temps être quelque peu assouplies pour garantir le succès de l’opération puisqu’il est aujourd’hui admis que le civisme fiscal ne permet pas de s’appuyer sur un panel large de commerces et d’activités pouvant se targuer de pouvoir présenter patte blanche, message de la CCISM, 25/06/2020 : “Pour rappel si vous ne disposez pas de votre attestation sociale et fiscale à jour, vous pouvez quand même procéder à l’inscription (en adressant le RIB de société un 1 kbis de moins de 3 mois à l’office au mail com@st-martin.org) et transmettre l’attestation dès que vous l’obtiendrez.”

Certaines villas de Terres Basses ont pu elles aussi bénéficier de l’opération et même voir une élue locale montrer famillialement l’exemple en fin de semaine dernière après le dernier Conseil Territorial pour profiter de quelques jours de repos dans un cadre aussi somptueux qu’onéreux.

Selon nos sources, parmi les établissements bénéficiaires de l’opération, quelques structures sises à Sint Maarten… de quoi forcément attirer l’attention en cette période où la Collectivité est particulièrement contrôlée et où comme se plaisait à le rappeler Alain Contant, Responsable du Centre des Finances Publiques de Saint-Martin, lors du dernier Conseil Territorial, “l’argent public ce n’est pas open bar”.

Enfin, et c’est cette fois une information officielle émanant de la CCISM, “les entreprises adhérentes ayant fait confiance au dispositif, ont pu déjà constater une augmentation de leurs fréquentations au mois de Juillet, avec une clientèle provenant des deux côtés de l’île.”, une excellente nouvelle pour l’économie même si l’on peut s’interroger quant à l’attribution des coupons à des ressortissants de Sint Maarten puisque pour les obtenir, il fallait entres autres fournir un justificatif de domicile en partie française…

L’opération a bénéficié de fonds européens au travers du FEDER et l’évaluation de leur bonne utilisation pourrait bien nous valoir de nous faire encore taper sur les doigts.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.