Temps de lecture estimé : 3 minutes

Jeudi 27, Saint Martin, à l’instar de 20 autres départements français, a été classée en zone rouge de « circulation active » du virus.

La couleur rouge signifie en effet que le virus circule activement sur un territoire donné. En termes de chiffres, le taux d’incidence du département doit dépasser les 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants.

Concrètement…

Dans les faits, le classement en Rouge confère, conformément au décret 2020-860 du 10 juillet 2020, au préfet des pouvoirs renforcés et lui permet des prendre des mesures différenciées sur le territoire « en fonction des données épidémiologiques locales. »

Le préfet de la zone coloriée en rouge peut ainsi notamment interdire les déplacements de personnes conduisant à la fois à sortir d’un périmètre défini par un rayon de 100 kilomètres de leur lieu de résidence et à sortir du département dans lequel ce dernier est situé, sauf dans les cas suivants :

  1. Trajets entre le lieu de résidence et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle ;
  2. Trajets entre le lieu de résidence et l’établissement scolaire effectué par une personne qui y est scolarisée ou qui accompagne une personne scolarisée et trajets nécessaires pour se rendre à des examens ou des concours ;
  3. Déplacements pour consultation de santé et soins spécialisés
  4. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables, pour le répit et l’accompagnement des personnes handicapées et pour la garde d’enfants ;
  5. Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;
  6. Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;
  7. Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise ;
  8. Déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’un bien immobilier.

Dont acte…

Le 28 août, la préfecture de Saint Barthélemy et Saint-Martin indiquait ainsi par voie de communiqué  « qu’aucune nouvelle mesure complémentaire n’était envisagée pour le moment » en dehors de la prolongation des contrôles aux frontières jusqu’au 15 septembre 2020, la circulation restant strictement limitée aux motifs impérieux suivants : raison familiale grave, problème de santé relevant de l’urgence et motif professionnel avéré, un spectre moins large que ce qu’autorise le décret donc…

En outre, « S’agissant de la rentrée scolaire, les enfants scolarisés dans les établissements de la partie française et demeurant à Sint-Maarten, bénéficieront de l’enseignement à distance organisé par l’Éducation Nationale« , précisait la préfecture, une fois de plus de manière plus restrictive que ce que prévoit le Décret… arguant que « La santé de la population est le seul argument qui doit guider nos décisions« , en raison de nos capacités hospitalières limitées.

Le communiqué de la préfecture dans son intégralité ci-dessous :

2020_CP_covid_prolongation controles aux frontieres. 28082020

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.