Temps de lecture estimé : 4 minutes

Communiqué de presse du 11 Septembre 2020

“C’est la rentrée !

Une rentrée singulière en raison de la crise sanitaire et économique liée au COVID 19 qui a un impact indéniable sur l’environnement socio-professionnel de notre île.

Les entreprises peinent à redémarrer leur activité : certaines se voient contraintes de se séparer d’une partie de leurs salariés, d’autres sont forcées de mettre la clé sous la porte. Les conséquences sont dramatiques pour de trop nombreuses familles.

Face à ces incertitudes et à l’inquiétude de la population, les élus en charge de la COM de Saint-Martin devront être attentifs et réactifs dans la gestion de cette crise : la rentrée scolaire dans le contexte sanitaire que nous connaissons, la réhabilitation de nos infrastructures routières,un plan de relance économique. Ces dossiers sont majeurs et devront être traités en priorité.

C’est dans cette conjoncture sans précédent que nous sommes appelés à choisir notre futur sénateur .

J’ai appris, de source officielle, que deux conseillers territoriaux se sont déclarés candidats pour les élections sénatoriales.

Je trouve regrettable qu’à travers leurs candidatures ils n’aient pas fait le choix de maintenir une stabilité politique et organisationnelle pour Saint Martin qui, depuis 2017, endure une succession de traumatismes: la destruction massive causée par l’ouragan Irma, les mouvements sociaux contre le PPRN et, maintenant, l’épidémie de COVID 19 qui continue à se propager.

Ces élections sénatoriales doivent permettre à Saint Martin d’être représenté par:

  • un candidat qui aura une légitimité en tant qu’élu et qui sera une alternative sérieuse et agissante.
  • un candidat qui maîtrise les rouages juridiques ainsi que le fonctionnement des institutions législatives, afin d’être pertinent et efficient lors des prises de décisions.
  • un candidat qui a une solide expérience professionnelle et politique.
  • un candidat qui maitrise les langues de notre population afin de maintenir le lien et la cohésion au sein de notre société insulaire, riche de son multilinguisme, mais aussi et

SURTOUT un candidat qui en sera le digne et fidèle porte-parole.

  • un candidat qui s’inscrit dans une nouvelle dynamique et apportera une nouvelle vision.
  • enfin, un candidat qui ne vous déshonorera pas, qui vous représentera avec transparence et intégrité, qui sera à la hauteur des différentes missions de la haute assemblée en assurant et en assumant pleinement ses responsabilités.

Après avoir pesé les enjeux pour notre collectivité et les responsabilités qui seront les miennes je suis convaincue que les valeurs que j’incarne, font de moi la vraie alternative dans cette élection.

Face à ces enjeux, mon indépendance est un atout qui permet de dépasser les clivages politiques et d’enfin envisager le rassemblement qui doit être notre force.

Au cours des différentes séances en conseil territorial, chaque fois que j’ai estimé que les projets proposés étaient bénéfiques pour Saint Martin, je les ai votés et soutenus car seul m’importe le développement de mon île.

En cette période très difficile pour l’administration territoriale, la solidarité et l’entraide sont essentielles pour le développement de Saint Martin.

C’est dans ce contexte préoccupant et complexe que je me porte candidate aux élections sénatoriales.

Je suis une femme d’action et de terrain, investie dans la vie politique de mon île depuis 2001.

Les missions que j’ai menées à bien, me confèrent l’expérience politique dont nous avons plus que jamais besoin.

Que ce soit dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la culture, que ce soit en tant que maire adjoint, première vice-présidente et aujourd’hui conseillère territoriale, j’ai contribué à l’essor de notre collectivité en développant des infrastructures scolaires et culturelles, des équipements sportifs et bien d’autres.

Je suis une femme au parcours professionnel exemplaire marqué par une aptitude naturelle au leadership, ce qui m’a permis d’accéder à la fonction de Dire~trice Déléguée aux Formations professionnelles et technologiques.

Mon expérience et ma disponibilité au service de notre jeunesse saint martinoise ont permis l’émergence de nouvelles générations de jeunes diplômés.

Forte de toutes ces compétences, je déclare officiellement ma candidature aux élections sénatoriales du 27 SEPTEMBRE 2020.

Marthe OGOUNDELE-TESSI, Conseillère Territoriale.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.