Temps de lecture estimé : 2 minutes

Madame la  préfète a pris la décision unilatérale de prolonger la fermeture de nos frontières symboliques pour une durée indéterminée, au mépris de l’esprit du traité de Concordia qui garantit depuis 372 ans la libre circulation des personnes et des biens sur notre île.

Cette méthode autocratique de gestion des crises a lamentablement échoué et s’est avérée désastreuse pour notre pays et le bien-être de sa population. En effet, le nombre de contaminations au covid-19 a augmenté et le marasme économique continue de gagner du terrain. Malgré ce constat, la Préfète semble délibérément vouloir ignorer la réalité sociale, culturelle, économique… de St Martin. Il est d’une nécessité impérieuse de rappeler que les deux parties de l’île forment une communauté de destin.

Le faux prétexte de protéger la population, mis en avant par la préfète est totalement infondé et a été fustigé récemment par un collectif de médecins. 

Par ailleurs, la France, pays des Droits de l’Homme interdit l’accès à l’éducation aux enfants de St Martin, par la mise en place de checkpoints. Quelle honte ! 

Pour toutes ces raisons, la population de Saint-Martin (Nord et Sud) demande:

  • L’ouverture immédiate des frontières, le démantèlement des checkpoints et la libre circulation des personnes et des marchandises
  • La reconnaissance officielle par la République française et la Hollande de l’UNITÉ du peuple de St Martin et le respect de leur héritage historiqueet culturel commun.
  • La mise en place d’une approche collaborative (Nord et Sud) pour la gestion des crises actuelles et futures
  • Le renforcement de l’application des mesures sanitaires sur l’ensemble du territoire afin de juguler la recrudescence des cas de contamination  au coronavirus
  • La mise en place d’une véritable campagne de sensibilisation et de prévention autour du coronavirus dans l’ensemble des quartiers de St Martin, dans les langues parlées à St Martin

Pour exiger le respect de notre UNITÉ et de notre COMMUNAUTE DE DESTIN, nous vous invitons, à nous rejoindre à partir du mercredi 16, 2020.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.