Temps de lecture estimé : 2 minutes

La situation sanitaire de l’île de Saint-Martin reste inquiétante avec au 14 septembre, 117 cas actifs et 21 personnes hospitalisées, dont 18 à l’hôpital Louis Constant Fleming.

Les niveaux des taux d’incidence (nombre de personnes positives sur 100 000 habitants par semaine) et de positivité (nombre de personnes positives par rapport au nombre de tests réalisés) restent supérieurs aux seuils d’alerte.

Face à ces données, la Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin a décidé d’instaurer par arrêté le port du masque obligatoire de 7 h à 2 h dans les zones fréquentées par un public important, en particulier les débits de boissons, les abords des établissements scolaires et des commerces, pour une durée d’un mois à partir du vendredi 18 septembre.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

Lors du confinement, la Préfecture, Initiative Saint-Martin Active et la Collectivité ont porté le projet de fabrication de masques solidaires par 52 couturières. 24 500 masques ont déjà été distribués au grand public et à l’ensemble des établissements scolaires, administrations, entreprises, commerces et associations. Des stocks restent disponibles.

Afin de garantir la protection de tous, des masques réutilisables peuvent être récupérés par les personnes le souhaitant à l’accueil de la Préfecture à partir du 18 septembre aux horaires d’ouverture au public.


Arrete_port-du-masque_Saint-Martin_17092020

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.