Temps de lecture estimé : 2 minutes

Analyse de la situation épidémiologique – Point semaine 2020-37 

Saint-Martin: La dynamique du nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue est relativement stable depuis la mi-juillet mais se maintient à des niveaux élevés. L’épidémie se poursuit et le sérotype circulant majoritaire est le sérotype 1. 

Surveillance des cas cliniquement évocateurs 

Une quarantaine de cas cliniquement évocateurs de dengue a été recensée chaque semaine, en ce début du mois de septembre (semaines 2020-36 et 2020- 37). La dynamique observée est relativement stable depuis la mi-juillet mais se maintient à des niveaux élevés. 

Depuis le début de l’épidémie (semaine 2020-03), près de 2110 cas cliniquement évocateurs de dengue ont été enregistrés. 

Nombre hebdomadaire de patients ayant consulté un médecin généraliste pour des signes cliniquement évocateurs de dengue, Saint-Martin, semaines 2017-35 à 2020-37 

Source : réseau des médecins sentinelles 

Surveillance biologique 

Le taux de positivité (nombre de cas confirmés rapporté sur le nombre de prélèvements dengue) est de 13,3 % en semaine 2020-35. Le sérotype de la dengue DENV-1 est majoritaire (78,6 %) et les sérotypes DENV-2 (11,9 %) et DENV-3 (9,5 %) sont également retrouvés.

Surveillance des passages aux urgences et hospitalisations 

L’activité des passages aux urgences pour suspicion de dengue est faible depuis la rentrée scolaire, avec un passage suivi d’une hospitalisation, au cours des deux dernières semaines 2020-36 et 2020-37 (Figure 5). En effet, entre la mi-mai (2020- 21) et fin août (2020-35), en moyenne, trois passages aux urgences étaient enregistrés chaque semaine. 

Depuis le début de l’épidémie (2020-03), 117 passages aux urgences pour suspicion de dengue ont été enregistrés dont 29 (25 %) ont été suivis d’une hospitalisation. 

Surveillance des cas graves et des décès 

Depuis le début de l’épidémie, un cas grave de dengue (DENV-1) a été notifié à Saint-Martin en février (semaine 2020-07) par le service de réanimation du CHU de Pointe-à-Pitre. Cette personne est décédée, et les cliniciens ont évalué que son décès était directement lié à la dengue. 

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.